Le DFCO sera-t-il le souffre-douleur du PSG ?

Est-ce le bon ou le pire moment pour accueillir le PSG ? En pleine gueule de bois post-élimination de Ligue des Champions, le PSG est secoué à tous ses étages. De son sommet présidentiel, aux joueurs jusqu’à sa base, ses supporters qui ont malmené les joueurs lors de la reprise de l’entraînement au Parc des Princes ce week-end.

Huées, explosions de pétards et insultes ont résonné à l’extérieur de l’enceinte sportive pendant la session d’exercice. Sur les vidéos postées par certains ultras, que l’on voit fumigènes en main, on entend des « bandes de salauds ! » et des « portez vos couilles! » adressés aux joueurs. Les joueurs ont beau prendre la parole, les contre-feu semblent inefficaces.

Kylian Mbappé est apparu abattu, le visage marqué: « Je suis abasourdi, je n’ai pas réussi à dormir, c’est difficile, on avait beaucoup travaillé pour arriver à ce moment, on est déçus ». Presnel Kimpembe, défenseur du PSG, s’est lui montré encore plus cash samedi sur la chaîne Youtube « Bros. Stories »: « Je pense que c’est vraiment de la suffisance, et parce qu’on a pris ce match à la légère« .

Le match capital ? Guingamp-Dijon, samedi !

Et Dijon dans tout ça ! Il y a 15 jours, le DFCO jouait au Parc des princes pour le quart de finale de la Coupe de France, perdu 3-0. Barragiste en championnat, les Dijonnais ont mis fin à une série de cinq défaites consécutives en Ligue 1, samedi, en concédant le nul 1-1 face à Reims après avoir joué quasiment tout le match à 10.

« C’est le point de l’espoir, qui vient de nulle part. Les joueurs se sont mis le cul par terre. Ils n’ont rien lâché, on fait preuve d’un très bel état d’esprit. . Il fallait casser cette spirale de défaites. » expliquait l’entraîneur, Antoine Kombouaré à l’issue de cette rencontre. Problème, physiquement, les Dijonnais ont lâché beaucoup de plumes et vont devoir enchaîner une semaine à 3 rencontres.

Et ce alors que le match le plus important sera samedi, une finale de la mort à Guingamp. Autant dire que ce match face au PSG, où objectivement, prendre un point serait un miracle, n’apparait vraiment pas prioritaire. Le coach dijonnais va-t-il être tenté de faire souffler ses titulaires avant de le déplacement capital en Bretagne, quitte à prendre une fessée ? Ce Dijon – Paris semble donc plus capital pour les joueurs de la capitale

Source sur le site France 3 Bourgogne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *