Le Covid-19 survit cinq fois plus longtemps que la grippe sur la peau, selon des chercheurs nippons

D’après une étude menée par des scientifiques japonais, le Covid-19 reste actif pendant 9 heures sur la peau, contre seulement 1,8 heure pour la grippe. Cette résistance causerait une accélération de la propagation de la pandémie.

Le coronavirus reste actif sur la peau pendant 9 heures, ont constaté des chercheurs japonais qui confirment la nécessité de se laver fréquemment les mains pour lutter contre la pandémie de Covid-19. A titre de comparaison, l’agent pathogène qui provoque la grippe survit sur la peau pendant environ 1,8 heure, indique l’étude publiée en octobre 2020 dans le journal Clinical Infectious Diseases.

«La survie de 9 heures du SRAS-CoV-2 [la souche du coronavirus qui cause la maladie Covid-19] sur la peau humaine peut augmenter le risque de transmission par contact par rapport à l’IAV [Influenza A Virus, ou virus de la grippe A], accélérant ainsi la pandémie», affirme l’étude.

Les chercheurs japonais ont testé des échantillons de peau prélevés sur des spécimens d’autopsie environ un jour après le décès. Le coronavirus et le virus de la grippe sont tous deux inactivés en 15 secondes par l’application d’éthanol, utilisé dans les désinfectants pour les mains.

«La survie plus longue du SRAS-CoV-2 sur la peau augmente le risque de transmission par contact, mais l’hygiène des mains peut réduire ce risque», souligne l’étude. Elle soutient les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour un lavage régulier et complet des mains afin de limiter la transmission du nouveau coronavirus.

Au moins 1 105 691 décès et près de 39,4 millions cas de contamination ont été recensés depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé le 17 octobre par l’AFP.

Source à l’adresse RT France