Confinement 2.0 : «Cela n’a aucun sens à part nous prendre pour des hamsters», selon Alexis Poulin

Lors de son allocution ce 28 octobre, le président Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement allant du 30 octobre jusqu’au 1er décembre. Pour Alexis Poulin, éditorialiste, cette manœuvre est un aveu du manque de préparation du gouvernement.

L’éditorialiste Alexis Poulin était l’invité de RT France pour décrypter les annonces d’Emmanuel Macron ce soir du 28 octobre. Selon lui, l’exécutif n’a pas anticipé la seconde vague, et par conséquent n’a pas pris les dispositions adéquates pour la prévenir.

«Le président nous a menti le 14 juillet en disant que la France serait prête en cas de la deuxième vague», accuse Alexis Poulin avant de poursuivre : «Ce soir il a eu le culot de dire que personne n’avait vu venir la deuxième vague et l’explosion des cas.»

Selon l’éditorialiste, Emmanuel Macron «n’avait qu’à écouter les médecins, le conseil scientifique» ou encore les enseignants ou les soignants, ces derniers ayant alerté plusieurs fois du manque de moyens. 

Ce gouvernement est morbide

Si Emmanuel Macron explique les nouvelles mesures par l’envie de protéger la population mais aussi de préserver l’économie française, Alexis Poulin estime que «pour de nombreux entrepreneurs c’est la clé sous la porte dès vendredi».

«Cela n’a aucun sens à part nous prendre pour des hamsters», affirme dans son analyse l’éditorialiste. Il évoque pourtant une éventuelle résistance. «On n’est pas un peuple en cage», dit-il au micro de RT France. «En Espagne ou en Italie les populations en ont ras-le-bol de ces mesures idiotes qu’ils ne comprennent pas», conclut-il faisant référence à des manifestations qui secouent en ce moment plusieurs villes italiennes après l’annonce du renforcement des mesures de restriction. 

Qualifiant le gouvernement français de «morbide», Alexis Poulin cite certaines dispositions du nouveau confinement qu’il juge scandaleux : «Les cimetières vont être ouverts mais les parcs seront fermés. Voilà la vie que nous propose Emmanuel Macron, c’est une vie de mort.»

Le président Emmanuel Macron a annoncé le 28 octobre un reconfinement général en France. Selon le chef de l’Etat, les Français devraient «au maximum rester chez eux», à partir de vendredi jusqu’au 1er décembre, pour tenter de faire face à l’accélération de l’épidémie de Covid-19 qui «submerge» toute l’Europe.

Source à l’adresse RT France