«JPP TV» : Jean-Pierre Pernaut va lancer un «Netflix des régions»

Alors que le célèbre journaliste du 13h de TF1, Jean-Pierre Pernaut, s’apprête à quitter son poste, il compte rebondir en réalisant des reportages pour TF1 et en animant une émission sur LCI. Surtout, il sera au cœur d’un site, baptisé JPP TV.

Après 33 ans de service au sein du journal télévisé du 13h de TF1, Jean-Pierre Pernaut prépare doucement sa reconversion. Le 18 décembre marquera son dernier JT mais aussi le départ de plusieurs aventures, d’après les informations du Figaro du 26 novembre. Et Jean-Pierre Pernaut ne quittera pas le groupe Bouygues (propriétaire de la première chaîne) puisque c’est celui-ci qui l’aidera dans sa nouvelle aventure.

Le directeur adjoint à l’information digitale du groupe TF1, Olivier Ravanello, assure tout d’abord dans Le Figaro qu’«un site qui rassemblera aussi bien ses émissions que des reportages autour du patrimoine et des traditions, des archives du JT de 13 heures en plus de chroniques au ton très personnel» sera créé. Il le présente comme un «Netflix des régions». Cette plateforme devrait se nommer JPP TV.

Un acronyme devenu célèbre pour surnommer la star française du football, Jean-Pierre Papin, et que le présentateur vedette de TF1 reprend à son compte. Les filets ne vont pas trembler sur JPP TV, mais Olivier Ravanello assure que «l’esprit sera celui d’un club, on y entrera en indiquant son adresse mail et sa région». Le coup d’envoi est prévu pour le 18 décembre et, à ce stade, une centaine d’heures de programmes est déjà prévue pour les intéressés. 

En parallèle, le journaliste retrouvera sur LCI une émission hebdomadaire, intitulée Jean-Pierre et vous. Interrogé à ce sujet, le directeur de la rédaction de LCI Bastien Morassi, explique que «durant une heure, Jean-Pierre [Pernaut] interagira avec les Français, ils pourront lui poser des questions directement, sur des thèmes d’actualité [et] animera le débat, entouré de deux journalistes de la rédaction». Des duplex auront également lieu dans des régions pour permettre aux Français d’interpeller les journalistes «sur les sujets qui les préoccupent». «Nous prendrons le pouls de la société, sur la question des vaccins aussi bien que sur les impôts, la confiance dans la police», ajoute-t-il.

En plus de cela, Jean-Pierre Pernaut réalisera quatre à cinq reportages dans l’années d’une heure, diffusés le week-end sur TF1. A 70 ans, JPP est encore loin de la retraite.

Source à l’adresse RT France