Arménie : le président propose de former un nouveau gouvernement et de modifier la constitution

Arménie : le président propose de former un nouveau gouvernement et de modifier la constitution

Après la défaite subie par l’Arménie lors du conflit du Haut-Karabagh, le président arménien Armen Sarkissian a prôné des élections anticipées et la formation d’un gouvernement d’unité nationale pour surmonter la crise en cours.

Le président arménien Armen Sarkissian s’est rendu à Moscou le week-end dernier pour rencontrer la diaspora arménienne, l’une des plus importantes au monde, et aborder avec ses représentants la situation dans le Haut-Karabagh, cette région contestée encore récemment théâtre de violents combats entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Lors de cette «visite privée», le chef de l’Etat a esquissé des solutions visant à surmonter la crise causée dans le pays par le conflit militaire. 

«Il existe une voie civilisée : des élections anticipées [et] un gouvernement intérimaire d’unité nationale», a déclaré le chef de l’Etat. Selon lui, «dans n’importe quel pays où une telle tragédie s’est produite, il existe une solution : le gouvernement qui a conduit à cela doit partir». «Si un homme politique est fort, il peut revenir plus tard. Les dernières élections ont eu lieu il y a deux ans et demi, alors le pays était complètement différent, maintenant nous vivons dans un pays différent», a-t-il ajouté. 

Le président arménien a également déclaré qu’un référendum devait être organisé avant les nouvelles élections afin de modifier la constitution actuelle du pays. «Chaque constitution, qu’il s’agisse d’un régime présidentiel ou parlementaire, doit inclure des freins et des contrepoids», a insisté Armen Sarkissian cité par l’agence RIA Novosti. Selon lui, le président ou le Premier ministre arméniens ne devraient pas prendre seuls des décisions lourdes de conséquences pour l’ensemble du pays. «Tout cela doit être équilibré. Dans notre pays, la constitution n’est pas du tout équilibrée», a déploré le président arménien, en soulignant qu’«il s’agit d’une crise non pas d’un pays ou d’un Etat, mais d’une nation, des droits de l’homme, [c’est une crise] psychologique, financière, économique, humanitaire.»

Le retour des prisonniers de guerre et des otages arméniens 

Armen Sarkissian a demandé au président russe Vladimir Poutine une aide concernant le retour en Arménie des prisonniers de guerre détenus en Azerbaïdjan. Le message a été publié sur le site officiel du président arménien сe 30 novembre. 

«Dans sa lettre, le président Sarkissian indique que la société et la diaspora arméniennes sont profondément préoccupées par la situation autour des soldats et des civils détenus en Azerbaïdjan. La médiation du président russe fournirait un important soutien pour permettre de résoudre un problème extrêmement douloureux – celui du retour de nos prisonniers de guerre, des civils, ainsi que des corps de victimes», a indiqué le service de presse du bureau présidentiel.

Source à l’adresse RT France

Gite Bons Amis

    Les commentaires sont fermés.