«Beauvau de la sécurité» : «Le gouvernement aurait dû faire ces réformes en début de mandat»

Pour le député Xavier Breton, l’initiative gouvernementale arrive bien tard, et si près de l’échéance présidentielle qu’elle n’aboutira à rien ou presque. Pour l’élu LR cela ressemble à un coup de communication à l’image du Grenelle de la Santé.

Xavier Breton, élu LR de l’Ain, était l’invité politique dans la matinale sur RT France pour commenter l’actualité. Outre la possibilité d’un troisième nouveau confinement, décision qui pourrait être prise lors du prochain conseil de défense, ou la campagne de vaccination, le député a livré son opinion sur le «Beauvau de la sécurité», grande concertation nationale consacrée à la police et à la gendarmerie voulu par Emmanuel Macron et qui a commencé ce lundi 25 janvier.

Xavier Breton résume ce projet ainsi : «Toutes les réformes qui n’ont pas été faites sont à faire, et comme la situation devient intenable, c’est le cas pour les personnels de santé mais également pour les forces de l’ordre… Et bien on invente des “Grenelle” de ceci, des “Beauvau” de cela… mais les semaines et les mois passent et on arrive à l’échéance présidentielle très rapidement et rien n’aura été fait».

Pour l’invité, le diagnostic est partagé mais ce qui manque, c’est une volonté politique qui, d’après l’homme politique, fait défaut au gouvernement et à la majorité présidentielle.

Source à l’adresse RT France