Royaume-Uni : un homme qui sert la soupe populaire arrêté pour non-respect des mesures anti-Covid

Royaume-Uni : un homme qui sert la soupe populaire arrêté pour non-respect des mesures anti-Covid

Le 26 janvier dernier, un homme qui servait une soupe populaire dans un parc a été arrêté par la police du comté de Sussex pour ne pas avoir respecté les mesures visant à lutter contre le Covid-19.

Le 26 janvier, Nick Smith, un habitant du comté de Sussex, a été arrêté par la police alors qu’il servait une soupe populaire dans un parc de Forest Row, petite ville située dans l’est du Sussex, rapporte notamment Sussex Live, média en ligne qui couvre l’actualité locale.

La police présente sur les lieux lui a reproché de ne pas avoir respecté les mesures anti-Covid bien qu’il s’agisse d’une activité de bénévolat. Après avoir refusé de donner son nom et son adresse, les autorités britanniques ont finalement décidé d’interpeller l’individu, a confirmé le média ITV le 1er février.

Si l’on n’aide pas les gens lorsqu’ils ont faim, lorsqu’ils deviennent fous, alors on les aide quand ?

Nick Smith a expliqué aux policiers qu’il se rendait dans ce parc depuis plusieurs semaines afin de distribuer de la nourriture et discuter avec les plus démunis, considérant que le confinement avait un impact sur la santé mentale des gens. «Si l’on n’aide pas les gens lorsqu’ils ont faim, lorsqu’ils deviennent fous, alors on les aide quand ?», a-t-il ainsi confié après son interpellation, cité par ITV.

L’arrestation, filmée par une habitante présente sur les lieux, a été diffusée sur la page Facebook de Nick ainsi que sur YouTube. L’homme a été emmené au centre de détention de la police d’Eastbourne avant d’être relâché quelques heures plus tard. «Est-il si dangereux qu’il lui faille des menottes ? Vous n’êtes pas obligés de lui mettre les menottes», s’indigne notamment une personne présente sur les lieux.

L’arrestation de ce père de quatre enfants, âgé de 56 ans et atteint d’un cancer selon des informations du Daily Mail, a suscité une vague d’indignation dans le pays, une des vidéos de son interpellation ayant été partagée près de 94 000 fois sur les réseaux sociaux, selon le média britannique.

«La police du Sussex soutient les initiatives communautaires pour aider à protéger les plus vulnérables, en particulier en ces temps difficiles, et travaille avec les autorités locales pour s’assurer que les individus mettent en place les bonnes mesures de sécurité. Pour se protéger et protéger le public, ceux qui fournissent un service à emporter sont tenus de réaliser une évaluation des risques et de se conformer aux directives du gouvernement, y compris les mesures de distance sociale et d’hygiène. Là où cela n’est pas observé, les agents prendront des mesures coercitives. Les communautés locales sont donc invitées à continuer à suivre les règlements et les directives pour freiner la propagation du virus et aider à sauver des vies», s’est de son côté justifiée la police, dans un communiqué cité par ITV.

Source à l’adresse RT France

Gite Bons Amis

    Les commentaires sont fermés.