La suspension des allocations, meilleure solution pour combattre l’absentéisme scolaire ?

Conditionner des allocations familiales à la présence des enfants en classe, cela aide-t-il à combattre l’absentéisme scolaire ? François Durovray (LR) et Thomas Portes (Génération.s) débattent sur cette question qui clive les parlementaires.

Lors de la première lecture du projet de loi «Séparatismes», le Sénat a adopté le 16 avril, un amendement qui prévoit la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme persistant.

Si le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, ne s’est pas opposé à cette disposition, s’en remettant à la «sagesse» de la haute assemblée, le porte-parole du gouvernement a quant à lui déclaré que «ce n’est pas la position du gouvernement» avant d’assurer que cette solution ne serait «pas retenue» par le gouvernement.

Pour RT France, François Durovray, président LR du département de l’Essonne et Thomas Portes, porte-parole de Génération.s étaient invités à débattre sur cette proposition des sénateurs.

Source à l’adresse RT France