Macron hué à son arrivée au commissariat de Montpellier

En visite dans un commissariat de l’Hérault en compagnie du ministre de l’Intérieur, le président de la République est arrivé sous les huées de la foule. Emmanuel Macron s’est entretenu avec les fonctionnaires de police et s’est exprimé devant eux.

En déplacement le 19 avril au commissariat central de Montpellier (Hérault), Emmanuel Macron est arrivé à l’hôtel de police sous les huées de la foule qui attendait le passage du cortège présidentiel.

La scène a été captée par nos confrères de France Bleu. Certains manifestants arboraient des pancartes telles que : «Police floutée, justice aveugle.»

Sur ces autres images diffusées par le Midi Libre, on peut apercevoir un homme – que l’on imagine être le président de la République – sortir son bras par la fenêtre pour saluer la foule qui continue de le huer.

Une fois dans l’enceinte du bâtiment, le président de la République a rencontré des fonctionnaires du commissariat. Il était accompagné du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, du préfet et du maire de Montpellier Michaël Delafosse.

Il s’est par la suite exprimé sur le travail des policiers, insistant sur la nécessité, selon lui, de «régénérer» certaines «forces» comme celles du «maintien de l’ordre». Il a également lancé un «immense merci» à l’adresse des fonctionnaires.

Un homme blessé par balles à Montpellier pendant la visite du président

Dans le même temps, d’après nos confrères du Midi libre, un homme a été blessé par balles dans le quartier des Beaux-Arts à Montpellier. Une information confirmée en début d’après-midi par l’AFP. Il a été atteint dans le dos et à la poitrine par trois balles et a été transporté à l’hôpital par les pompiers. Il est «entre la vie et la mort», selon le quotidien régional. Une arme a été retrouvée sur place mais le tireur a réussi à s’enfuir. 

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France