Vers l’interdiction du chauffage au bois !

Le gouvernement vient d’interdire le chauffage au fuel qui certes émet du CO² et quelques particules fines, mais nettement moins que la cheminée à bois !

Le gouvernement vient aussi d’interdire les chaudières au gaz dans les maisons neuves. Le gaz émet un peu de CO² mais pas franchement de particules fines.

Alors que reste-t-il comme mode de chauffage ?

Le bois et l’électrique qui sont hors de prix.

On vous dira « pompes à chaleur ». Et cela marche peu ou mal et dépend beaucoup aussi du climat et des régions.

Le CO² n’est pas et ne doit pas être l’alpha et l’oméga de la politique écologique.

Il y a tous les autres polluants, et toute la chaîne nécessaire pour produire telle ou telle énergie.

Dire que l’électricité nucléaire est décarbonée est vrai.

Dire que le nucléaire n’est pas polluant est faux.

L’électricité nucléaire produit des déchets radioactifs pour des millénaires.

Les éoliennes sont également un enfer environnemental de leur production à leur recyclage.

Mais le gouvernement va sévir contre le bois.

Achetez dès maintenant des pulls et des couvertures parce que si le délire écologique continue ainsi vous allez vous cailler chez vous.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Climat. Le gouvernement prépare un plan pour assainir le chauffage au bois

« Vieux poêles et cheminées anciennes polluent. Le gouvernement veut réduire de moitié l’émission de particules fines d’ici à 2030. Un article de notre partenaire Ouest-France.

Renouvelable, économique, agréable… Un français sur quatre en fait usage. Le chauffage au bois domestique a tout pour plaire. Tout pour être encouragé si ce n’est qu’il reste le « premier émetteur de particules fines en France », tempère le ministère de la Transition écologique.

Mercredi (14 avril), alors que l’examen du projet de loi Climat et Résilience se poursuivait à l’Assemblée, la ministre Barbara Pompili a présenté un « plan visant à réduire de 50 % », d’ici à 2030, ces rejets qui empoisonnent l’atmosphère ».

La combustion incomplète des bûches, pellets ou granulés dans nos foyers « peut émettre jusqu’à dix fois plus de particules fines, particulièrement dangereuses pour la santé », indique la ministre ».

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Euractiv.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae