Taxe sur les carburants : l’erreur de Macron a-t-elle été d’ignorer la dimension sociale ?

Macron a reconnu une «erreur» concernant cette taxe. Mais pour Priscillia Ludosky, figure des Gilets jaunes, cette erreur est représentative d’un mécanisme de prise de décisions ignorant la dimension sociale concernant la transition écologique.

Emmanuel Macron lors d’un entretien diffusé par CBS le 18 avril, a eu une allusion au mouvement des Gilets jaunes, insistant sur le fait qu’il avait «fait des erreurs» en sous-estimant «l’impact sur les classes moyennes» de la hausse du prix des carburants automobiles. Priscillia Ludosky, figure du mouvement des Gilets Jaunes, revient pour RT France sur ces déclarations du président de la République.

Source à l’adresse RT France