« Interdire les vols en provenance d’Inde et acheter des bouteilles d’oxygène… » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Je pense que vous avez déjà saisi depuis bien longtemps ce qu’au gouvernement nos lumineuses vedettes n’ont toujours pas compris.

Virus « yen a se déplacer dans des corps, transportés généralement par avions ».

Nous avons eu le virus initial de Chine. Laissons les frontières ouvertes.

Puis celui du Danemark, qui n’a pas fait peur très longtemps puisque des dizaines de millions de visons ont été éliminés. Laissons les frontières ouvertes.

Puis le variant anglais…Laissons les frontières ouvertes. Le variant anglais est donc majoritaire en France.

Puis le variant sud-africain… il n’est pas majoritaire, mais bien classé sur le podium. Laissons les frontières ouvertes.

Puis le variant brésilien. Il a fallu couiner pour que les vedettes de Matignon se disent que finalement interdire les vols, imposer des quarantaines ce serait peut-être pas mal.

Bon nous en sommes au variant indien. Je vous laisse regarder ce reportage du Parisien. En Inde, cela ne se passe pas bien. Raisons pour laquelle je vous propose que nos adoptions la même stratégie…

Laissons les frontières ouvertes !!!

Ainsi nous nous assurons toutes les chances d’un nouveau confinement chez nous, nous ne pourrons plus sortir de nos maisons MAIS…. les frontières seront ouvertes. Ouf ! Ca fait un peu cher l’ouverture des frontières quand on voit que la petite plaisanterie a déjà coûté en un an à notre pays 425 milliards d’euros ! Des milliards que nous n’avons pas et qui vont obérer notre futur collectif.

Plus sérieusement, il y a évidemment deux choses à faire.

Fermer les frontières, et acheter des bouteilles… d’oxygène !

La première c’est de mettre une quarantaine sur tout ceux qui viennent en France, de Russie, du Brésil ou d’Inde, peu importe. C’est comme cela que font les pays comme la Chine, l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande !

La seconde, je recommande à nos lumières des palais (Elysée comme Matignon) de commencer dès maintenant à acheter des bouteilles d’oxygène, et en nombre suffisant, car au Brésil ils en manquent régulièrement, au Mexique aussi, et en Inde… itou !

Bref, libérer les traitements précoces comme la chloroquine ou l’ivermectine, acheter des bouteilles d’oxygène, mettre des purificateurs d’air ou encore donner des masques FFP2 à tous les plus fragiles ou dans les endroits très confinés.

Bref, un an que nous tournons en rond.

Oui mais les pauvres, quand même c’est inédit !

Encore une fois, ils n’ont aucune excuse.

Aucune.

On peut se faire surprendre en mars 2020, et encore, car je peux vous assurer que tous les services qui devaient alerter le gouvernement, ONT alerté le gouvernement.

L’information était connue.

Du haut de mon grenier, je savais déjà ce qui allait se passer avant même que Buzyn ne nous explique doctement que nous n’avions rien à craindre !

La vidéo ci-dessous date du 27 janvier 2020 ! Nous étions très loin à ce moment-là de confiner la France entière ! Et d’ailleurs si vous prenez soin de lire les commentaires de l’époque, nombreux sont ceux à dire que c’est du « n’importe quoi »…

Il faut donc décider pour sortir enfin du toujours trop peu et toujours trop tard qui est la terrible marque de fabrique de nos gouvernements, celui-ci n’étant que l’aboutissement d’un processus où l’action publique est devenue affligeante.

Nous ne sommes donc pas sorti de l’auberge.

Loin de là.

Espérons au moins une rémission aux beaux jours qui fera du bien à tous.

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae