Discours de Poutine : «La Russie ne cherche pas la confrontation», rappelle Karine Bechet-Golovko

Selon l’enseignante-chercheuse interrogée par RT France, l’allocution du président russe a principalement porté sur la russophobie actuelle, la situation sanitaire et le développement du pays.

«C’est à la fois un discours de force, de stabilité et d’avenir», estime Karine Bechet-Golovko, professeur invitée à l’université d’Etat de Moscou. Elle donne son analyse, pour RT France, sur le discours annuel de Vladimir Poutine devant l’Assemblée fédérale le 21 avril. Le chef d’Etat russe a centré son discours sur la politique étrangère, la pandémie de Covid-19 et l’économie intérieure.

Source à l’adresse RT France