L’Allemagne veut acheter 30 millions de doses du Spoutnik V et plaide pour un accord rapide de l’EMA

Après une rencontre avec le ministre russe de la Santé, le ministre-président du land de Saxe a fait savoir que l’Allemagne souhaitait acheter des doses du vaccin russe dès juin. Berlin plaide pour une approbation rapide du Spoutnik V par l’EMA.

En visite à Moscou, le ministre-président de la Saxe, Michael Kretschmer a annoncé ce 22 avril que l’Allemagne envisageait d’acheter 30 millions de doses de Spoutnik V, le vaccin russe anti-Covid, sous la condition d’un accord rapide de l’Agence européenne du médicament (EMA).

«Nous plaidons avec force en faveur d’un processus d’approbation rapide d’ici le mois de mai», a tweeté cet élu conservateur, précisant que Berlin envisageait d’acheter 10 millions de doses par mois entre juin et août.

Michael Kretschmer effectue depuis le 21 avril une visite de plusieurs jours en Russie, où il s’est notamment entretenu avec le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, mais également par téléphone avec le président Vladimir Poutine.

Selon un communiqué du Kremlin, ce dernier a «confirmé la disponibilité de la partie russe à coopérer avec les partenaires allemands à cette fin, notamment pour organiser les livraisons et la production commune de vaccins».

Contrats anticipés : Berlin fait cavalier seul

Le Fonds souverain russe (RDIF), qui a financé le développement de ce vaccin, avait annoncé le 8 avril avoir entamé des négociations avec Berlin pour un «contrat d’achat anticipé».

Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn avait justifié la décision de Berlin de faire cavalier seul par le refus de la Commission européenne de négocier au nom des 27 l’achat du Spoutnik V, contrairement à ce qu’elle a fait avec d’autres vaccins contre le Covid-19.

La Bavière avait de son côté négocié un «contrat préliminaire» en vue de recevoir 2,5 millions doses du vaccin russe, sous réserve du feu vert européen. Le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale lui avait emboîté le pas, annonçant également une pré-commande.

L’EMA n’a pas fixé d’échéance concernant sa décision sur le Spoutnik V, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce 22 avril que ce vaccin serait examiné conjointement par ses experts et ceux de l’EMA dans le cadre d’un nouveau cycle le 10 mai.

Source à l’adresse RT France