La perspective d’une forte hausse des impôts aux Etats-Unis fait plonger le bitcoin de 10%

Le marché de la cryptomonnaie a dévissé dans l’attente de nouvelles dispositions fiscales qui pourraient être dévoilées par le président américain Joe Biden. La faillite d’une plateforme d’échanges turque a également contribué à la baisse.

La cryptomonnaie la plus populaire, le bitcoin, est tombée en dessous de son seuil psychologique de 50 000 dollars dans la matinée du 23 avril. A 05h00, le bitcoin était en baisse de près de 10% pour se négocier à environ 48 800 dollars, selon la base de données CoinDesk.

Ce mouvement a mis fin à l’énorme hausse récente de la première cryptomonnaie en termes de masse monétaire totale, le bitcoin se dirigeant actuellement vers sa plus forte baisse hebdomadaire depuis février.

La chute a également entamé la domination absolue du bitcoin sur le marché des cryptomonnaies, le rapport entre la valeur de l’ensemble de la masse des bitcoins et la capitalisation globale des cryptomonnaies étant tombé en dessous de 50%.

Mais la baisse a également concerné l’ethereum, deuxième plus importante cryptomonnaie. Chutant dans le sillage du bitcoin, il se négociait à 2 215 dollars, cette forte baisse survenant moins de 24 heures après un nouveau sommet historique.

La troisième plus grande monnaie numérique, le XRP de Ripple, a connu le plus fort recul parmi les 10 principales cryptomonnaies, en lâchant près de 20%.

Des baisses qui surviennent quelques heures après la publication par l’agence Reuters d’informations selon lesquelles Joe Biden prévoit d’augmenter les impôts des Américains les plus riches. Selon le projet défendu par le président, le taux d’imposition le plus élevé passerait à 39,6% contre 37%. Il serait également prévu de presque doubler le montant des impôts sur les gains en capital à 39,6% pour les personnes gagnant plus d’un million de dollars. Ce dernier point suscite des inquiétudes quant aux conséquences pour les gains provenant des actifs numériques.

Une autre mauvaise nouvelle est venue perturber le marché des cryptomonnaies plus tôt cette semaine, lorsque la bourse de cryptomonnaie turque Thodex a brusquement interrompu ses opérations de trading, tandis que son PDG Faruk Fatih Ozer a quitté le pays. Thodex a déclaré qu’il lui fallait cinq jours ouvrables pour reprendre ses activités, mais des centaines de milliers d’investisseurs craignent que leurs actifs ne soient perdus.

Source à l’adresse RT France