Maroc : une centaine de migrants tente de gagner à la nage l’enclave espagnole de Ceuta

Plus d’une centaine de migrants ont quitté la côte marocaine à la nage afin de se rendre dans l’enclave espagnole de Ceuta. Si quelques-uns ont réussi cette traversée, la majorité a dû être secourue par la garde civile espagnole.

Le 26 avril, plus d’une centaine de migrants se sont lancés des plages marocaines proches de Fnideq à la nage afin de rejoindre l’enclave espagnole de Ceuta située à quelques kilomètres au nord-est du pays. Selon un porte-parole de la garde civile de Ceuta à l’AFP, la majorité a dû être secourue puis emmenée leurs embarcations pour rejoindre l’enclave espagnole. Seuls quelques-uns ont réussi à atteindre par eux-même leur destination. 

Aucun mort ni blessé n’a été recensé parmi cette «centaine» de migrants (dont des mineurs) qui sont partis à la nage «durant toute la journée» par «groupe de 20 ou 30». En revanche, trois personnes ont été hospitalisées pour hypothermie, les autres ont été placés en quarantaine en raison de la pandémie de Covid-19.

Des images de la tentative de la traversée et de l’intervention en mer de la Guardia Civil (gendarmerie) ont été relayées par le quotidien local El Faro. 

Ceuta et Melilla, deux portes d’accès à l’Union européenne en Afrique

Régulièrement, des migrants venus du Maroc tentent de rejoindre Ceuta par la mer car les deux territoires sont séparés par une immense barrière terrestre de sécurité. «Ce n’est pas habituel, il peut y avoir des groupes de 3, 4 ou 5, mais autant, non», a souligné la garde civile espagnole auprès de l’AFP.

Ceuta et Melilla, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine, sont les seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique et sont régulièrement le théâtre de tentatives de passages en force de migrants.

Source à l’adresse RT France