«Voyez ce que sont devenues les rues de Paris» : Erdogan commente la manifestation du 1er-Mai

Après avoir rompu le jeûne en compagnie de travailleurs, le président turc a déploré les violences survenues à Paris le 1er-Mai. Une déclaration qui survient alors que les relations entre Paris et Ankara restent tendues.

S’exprimant le 1er mai à la télévision, Recep Tayyip Erdogan a fermement critiqué les débordements constatés à Paris en marge des manifestations du 1er-Mai.

«Aujourd’hui vous voyez ce que sont devenues les rues de Paris», a-t-il déclaré sur l’antenne de la Radio-télévision de Turquie après avoir rompu le jeûne en compagnie de travailleurs d’une usine à Tuzla, un district d’Istanbul. Le président turc a par ailleurs noté qu’aucun incident n’avait été enregistré en Turquie. 

Cette déclaration survient dans un contexte de tensions entre la Turquie et la France, deux pays membres de l’OTAN dont les relations se sont dégradées ces derniers mois. Le président Recep Tayyip Erdogan taxe régulièrement le gouvernement français d’«islamophobe», une accusation reprise en chœur par les médias turcs, dont l’agence de presse Anadolu, récemment qualifiée par le Secrétariat général du Comité interministériel de Prévention de la délinquance et de la radicalisation (placé sous l’autorité du ministère français de l’Intérieur) d’«organe de propagande». 

Source à l’adresse RT France