Comment économiser au moins 10 000 euros et parfois 30 ou 40 000 ? En se passant des agences immobilières !

C’est en tous cas l’idée de cet article du Revenu qui tire à boulets rouges ou presque sur les agents immobiliers, qui ne serviraient par franchement à grand-chose à croire le magazine qui titre son article…

Immobilier : gagnez 10 000 euros en vendant votre bien sans agence !

« Se passer d’agence immobilière pour vendre son logement peut permettre d’économiser plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros. Vous hésitez encore tant l’entreprise vous paraît insurmontable ? Suivez le guide.

En moyenne, une maison de 100 mètres carrés coûte plus de 200 000 euros en France. Les agences immobilières prélèvent bien souvent des honoraires représentant 5 % de ce prix. Soit un coût de l’ordre de 10 000 euros ! Dans les régions où les prix de l’immobilier sont les plus élevés, le manque à gagner peut même atteindre 30 000, 40 000 euros ou plus (1).

A quoi bon économiser quelques euros sur chaque acte de consommation courante si c’est pour en perdre des dizaines de milliers en vendant son logement ?

Ce paradoxe a une explication. Vendre un appartement ou une maison qui vaut plusieurs centaines de milliers d’euros est un projet qui semble insurmontable ou trop risqué pour être entrepris seul.

À tort !

L’opération est à la portée de tous. Certes, elle nécessite d’y consacrer beaucoup de temps. Mais, posez-vous la question : combien d’heures de «travail» êtes-vous prêt à effectuer pour gagner 10 000, 20 000 ou 30 000 euros ? Probablement beaucoup ».

Et le magazine Le Revenu den rajouter en expliquant que « vendre seul son logement n’est pas non plus risqué. En tout cas, ça n’est pas plus risqué que de recourir aux services d’un agent immobilier. On ne vend pas un appartement ou une maison comme on vend un vieux vélo sur une brocante. Une transaction immobilière s’effectue toujours par l’intermédiaire d’un notaire qui en garantira le bon déroulé. Vous ne vendrez pas seul ! »

Et c’est vrai !

D’ailleurs ce que l’on appelle la « promesse de vente » entre les particuliers sera signée chez un notaire pour environ 300 euros, ce qui est nettement moins cher que les milliers d’euros de la commission d’agence.

La question que l’on doit se poser est donc celle de la valeur ajoutée du service de votre agence immobilière.

Est-ce qu’ouvrir la porte pour faire des visites et dire « voici la cuisine… là vous avez…. hoooo, une salle de bain », vaut 30 000 euros ?

Quelles est l’efficacité d’un agent pour mieux valoriser et vendre votre bien, sans oublier la juste estimation et le bon prix de marché.

Donc si les agents immobiliers sont utiles, souvent, il apparait que les honoraires sont largement supérieurs à la valeur ajoutée, notamment dans les très grandes villes aux marchés très dynamiques. Il n’en va pas de même dans les zones rurales ou semi-rurales où faire visiter une maison nécessite des connaissances techniques nettement plus importantes, et des déplacements de plusieurs dizaines de kilomètres parfois. De même lorsque vous êtes loin, ou encore lors d’une indivision et d’une succession compliquée à gérer.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Revenu.com ici

Source à l’adresse Insolentiae