Etats-Unis : Pfizer vise septembre pour demander l’autorisation de son vaccin pour les 2 à 11 ans

La firme pharmaceutique Pfizer envisage de demander l’autorisation d’utiliser son vaccin contre le covid-19 pour les enfants de 2 à 11 ans en septembre.

Pfizer a annoncé qu’elle demandera en septembre une autorisation d’urgence à l’agence américaine du médicament (FDA), pour administrer son vaccin contre le covid-19 aux enfants de 2 à 11 ans, rapporte le New York Times. Le géant pharmaceutique envisage en outre de demander l’approbation complète de son vaccin pour les 16-85 ans en mai et attend les résultats de ses essais cliniques sur les femmes enceintes au début du mois d’août. Une approbation complète du vaccin permettrait notamment de commercialiser directement le vaccin aux consommateurs, mais cette procédure devrait prendre «des mois», selon le New York Times

Aux Etats-Unis, ce vaccin est déjà autorisé dans le cadre d’une autorisation d’urgence à partir de 16 ans, et le médicament devrait prochainement être autorisé pour les 12-15 ans, comme c’est le cas au Canada depuis le 5 mai.

«Je pense que ça va être pour très bientôt ; disons que je ne veux pas devancer la FDA mais je pense que ce sera dans quelques jours», a déclaré sur NBC l’immunologue américain Anthony Fauci, qui conseille le gouvernement sur la gestion de la pandémie. Pfizer a affirmé en mars que ses essais cliniques sur les 12-15 ans avait montré que le vaccin s’était avéré sûr et efficace dans cette tranche d’âge.  

Des promos pour inciter les sceptiques

Cette nouvelle intervient alors qu’environ 56% des adultes américains, soit plus de 145 millions de personnes, ont reçu au moins une injection de vaccin mais désormais la demande baisse au fur et à mesure que tous ceux qui le souhaitaient ont été vaccinés.

Joe Biden espère toucher au moins 70% de la population adulte d’ici le 4 juillet – fête nationale des Etats-Unis – soit 160 millions de personnes. Et pour ce faire il a déclaré travailler avec «d’importantes entreprises, comme les supermarchés» afin de garantir des «promotions aux acheteurs qui viennent dans ces magasins se faire vacciner». Des réductions sur des billets pour les matches sont également prévues pour quiconque ira se faire vacciner, en partenariat avec de grandes ligues sportives, a-t-il dit.

Des initiatives similaires émergent au niveau local. Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a ainsi promis une bière gratuite à toute personne de plus de 21 ans recevant une première dose de vaccin en mai, rapporte l’AFP. 

Le 5 mai, le gouverneur démocrate de l’Etat de New York a annoncé dans la même veine que les gradins du Yankee Stadium et Citi Field seront ouverts à 100% de capacité pour les personnes vaccinées assistant aux matchs de baseball quand ceux réservés aux non vaccinés ne seront ouverts qu’à 33% pour «respecter les distances sociales».

Des places pour des matchs de baseball seront en outre offertes par les clubs des Mets et des Yankee pour ceux qui accepteront de se faire vacciner, rapporte CBS

Source à l’adresse RT France