«Insultez l’arbitre, pas votre connexion» : une publicité suscite un tollé sur la toile

Un opérateur de réseau électrique qui propose de booster le wifi de ses clients a choqué syndicat et ministre ce 9 mai en postant une publicité dans laquelle il invite les usagers à réserver leurs insultes pour l’arbitre.

Une affiche publicitaire du fournisseur de réseau électrique Devolo a fait bondir la ministre déléguée chargée des sports et le syndicat des arbitres (SAFE), qui en réclament le retrait. «Réservez vos insultes pour l’arbitre, pas pour votre connexion», peut-on notamment lire sur une affiche qui a choqué la profession sportive.

«Quand la société Devolo fait de l’arbitre bashing à bon compte… un peu d’éthique ne leur ferait pas de mal !! proprement scandaleux», a protesté un ancien arbitre sur son compte Twitter.

«Quelle honte cette communication ⁦Devolo. Elle prône la haine et l’irrespect de la fonction arbitre avec mission de service public. A supprimer de toute urgence !», s’est indigné le syndicat SAFE.

«Pathétique et hors sujet. Les supporters ne s’y tromperont pas. Je demande à Devolo France de modifier sa campagne. Respect et gratitude aux arbitres qui, je le rappelle, assurent une mission de service public», a renchéri la ministre Roxana Maracineanu sur Twitter.

A l’heure où nous écrivons cet article, l’affiche incriminée est toujours postée en une de la page Facebook de la société Devolo. Sous la publication, de très nombreux commentaires fustigeaient le message et demandaient le retrait de la publicité.

Source à l’adresse RT France