DogeCoin… La preuve de l’absurdité de la « valeur » des crypto-monnaies

Vous savez, ce n’est pas la technologie qui est absurde, mais son utilisation.

Nombreux sont ceux à croire (et c’est juste une croyance), à la valeur du rien, que les autres appellent Bitcoin.

Ce qui est absurde aussi c’est le niveau de valeur atteint.

Je suis très heureux pour ceux qui gagnent des sous. Sincèrement. Ce n’est pas mon cas, et je m’en émeus guère.

Nous avons une preuve évidente que nous marchons sur la tête en ce qui concerne la valorisation des crypto-monnaies et cette preuve c’est le DogeCoin.

« Pour beaucoup, c’est un symbole de la folie des cryptoactifs. Le Dogecoin, une cryptomonnaie parodique symbolisée par un mème de chien très populaire à sa création en 2013, a pris une ampleur sans précédent ces derniers mois. Censé justement railler l’effervescence autour du Bitcoin, le Dogecoin a vu sa valeur exploser pour atteindre une valorisation délirante de 92 milliards de dollars ce samedi à 70 cents l’unité ».

Pourquoi une telle hausse ?

« La faute principalement à Elon Musk, grand promoteur des cryptomonnaies et qui a joué le jeu de la parodie en vantant en février dernier cette « crypto du peuple », à grands renforts de mèmes ».

Elon Musk est riche, et il achète du Bitcoin, il achète du chien-chien-coin-coin, alors forcément ça vaut et je veux en être. Donc j’achète aussi. C’est le degré 0 de la réflexion et du placement ou de l’investissement.

« Une arnaque »

« Lors d’une émission télé où on ne cesse de lui poser la question « mais au fait c’est quoi le Dogecoin? », Elon Musk finit par répondre: « C’est un véhicule financier inarrêtable qui va conquérir le monde ». Et d’ajouter enthousiaste: « An avant vers la Lune! » Avant de finalement reconnaître en plaisantant qu’il s’agissait d’une « arnaque » (« hustle en anglais).

En réalité, difficile de savoir sur quel degré d’humour le patron se plaçait mais le Dogecoin a finalement dégringolé pendant l’émission, perdant environ 30 % de sa valeur. Ce dimanche, le Dogecoin s’échangeait autour de 40 cents à 12H (heure française) ».

Fin de la blague ? Certains investisseurs ont forcément profité de l’émission pour faire un réel bénéfice. L’annonce de la présence d’Elon Musk pour l’émission a fait grimper l’actif toute la semaine, la fin du show allait mécaniquement faire retomber l’excitation. Reste à savoir si le Dogecoin s’en remettra. En début d’après-midi, il reprenait timidement quelques couleurs… »

Il n’y a rien d’étonnant à voir ces trucs prendre de la valeur.

Dans un monde où l’on réduit la pensée des gens à quelques émoticônes, où on les connecte en permanence sur des applications en temps réel, et où on a créé le « débranchement » volontaire massif de cerveaux, plus personne ne pense ou réfléchit vraiment.

Alors, je suppose que nous aurons encore plein de volontaires pour acheter du chien-chien-coin-coin, dont la création elle-même est une blague.

Le monde devient une vaste blague.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source BFM TV ici

Source à l’adresse Insolentiae