Jour de la Victoire : «Le 9 mai est la vraie fête nationale russe», atteste Jean de Gliniasty

La commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie est un symbole très fort de l’unité du pays, presque un moment sacré en Russie, selon l’ancien ambassadeur. C’est également un bon baromètre des relations diplomatiques avec le monde occidental.

Jean de Gliniasty, ancien ambassadeur de France en Russie​ et auteur de Petite Histoire des relations franco-russes, note que «peu d’invités étrangers du plus haut niveau» étaient présents lors des commémorations de la fin de la Grande Guerre patriotique. Il s’agit, selon lui, d’un bon baromètre pour mesurer la situation internationale, soulignant que la crise ukrainienne a déclenché une véritable période de tensions.

Source à l’adresse RT France