Covid-19 : une patronne de discothèque vend des fruits et légumes pour vivre

Comme toutes les discothèques de France, le Privilège est fermé depuis six mois. Pour survivre, la propriétaire de l’établissement a dû se reconvertir temporairement et vendre des fruits et légumes devant la boîte de nuit. Reportage.

Tout comme les bars et restaurants partout en France, la boîte de nuit de Priscilla Huppe est fermée depuis 6 mois. Privée de revenus, la propriétaire n’a pas d’autre choix que de se reconvertir : elle vend désormais des fruits et légumes pour pouvoir garder son établissement. D’après le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs, en janvier 2021, près d’un tiers d’entre elles avaient déjà mis la clef sous la porte.

Source à l’adresse RT France