Les images d’Israéliens en liesse près d’un incendie à l’esplanade des Mosquées suscitent un tollé

Des images montrant des Israéliens danser sous l’esplanade des Mosquées, où un incendie s’était déclaré, ont soulevé un vif émoi sur les réseaux sociaux. Mais selon Libération, elles pourraient être mal interprétées

Le service de vérification des faits de Libération Checknews s’est saisi d’une polémique née sur les réseaux sociaux après la  diffusion d’images montrant des Israéliens danser alors qu’un incendie avait lieu, en surplomb, sur l’esplanade des Mosquées en proie à des heurts le 10 mai. 

Sur les images, on voit de jeunes Israéliens brandir des drapeaux et chanter devant le mur des Lamentations. En arrière-plan, en hauteur, les flammes (un des arbres de l’esplanade des Mosquées était en feu) sont visibles. 

«Ces images me rendent si triste, comment l’être humain peut-il être aussi brutal et méchant ?», a notamment réagi le porte-parole jeunesse de La France insoumise David Guiraud sur Twitter au milieu de nombreuses réactions similaires. 

Mais selon Libération, ces images pourraient s’avérer trompeuses. Le quotidien note que les Israéliens dansaient avant le déclenchement de l’incendie, vidéo à l’appui. Difficile donc selon Checknews de dire si le déclenchement de l’incendie a un lien avec la scène de liesse. 

Le 10 mai est un jour de fête en Israël, qui correspond à l’annexion de la partie Est de la ville en 1967, un acte maintes fois condamné par la communauté internationale depuis. Des Israéliens avaient ainsi prévu de fêter le «Jour de Jérusalem», mais plusieurs de ces rassemblements ont été annulés cette année en raison du regain de tensions avec les Palestiniens. Celui organisé au mur des Lamentations a en revanche bien eu lieu. 

Les violences à Jérusalem-Est ont engendré des tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza par le Hamas, qui ont été suivis de ripostes meurtrières de l’armée israélienne. Au moins 26 Palestiniens et deux Israéliennes ont perdu la vie dans ces échanges de tirs. Les heurts entre Palestiniens et la police israélienne sur l’esplanade des Mosquées ont quant à eux fait plus de 500 blessés le 10 mai à la mi-journée. 

Source à l’adresse RT France