Covid-19 : Saint-Marin propose aux touristes de se faire vacciner avec le Spoutnik V

Dès le 17 mai, le micro-Etat situé en Italie proposera aux touristes une vaccination au Spoutnik V moyennant la somme de 15 euros. N’étant pas membre de l’UE, Saint-Marin a déjà vacciné les trois quarts de sa population avec le vaccin russe.

Le «tourisme vaccinal» bientôt lancé en Europe ? Ce 12 mai, la République de Saint-Marin a annoncé que les visiteurs se rendant sur son territoire à partir du 17 mai se verraient proposer une vaccination contre le Covid-19 au moyen du vaccin de fabrication russe Spoutnik V.

Le ministre du Tourisme de Saint-Marin Federico Pedini Amati a annoncé que «la campagne de tourisme vaccinal […] [concernerait] les citoyens étrangers, non italiens». Les touristes souhaitant venir se faire vacciner devront réserver des chambres d’hôtel au moins une semaine avant leur arrivée et prévoir un second voyage 21 à 28 jours plus tard pour recevoir leur seconde dose, a-t-il également précisé. La vaccination au moyen des deux doses devrait coûter 15 euros aux touristes.

Dans un communiqué publié le 11 mai, le Fonds russe des investissements directs (RDIF), qui finance le développement du vaccin, a déclaré qu’il était prêt à fournir davantage de doses de Spoutnik V à Saint-Marin dans le cadre de cette campagne de «tourisme vaccinal».

Près des trois quarts des 34 000 habitants de ce micro-Etat de 61,2 km² (soit une superficie légèrement inférieure à celle de la ville de Nantes) enclavé au nord-est de l’Italie ont été vaccinés avec le Spoutnik V depuis le mois de février, et aucun patient n’est actuellement hospitalisé en raison du coronavirus, comme le précise Reuters. Une vaccination rendue possible par le fait que Saint-Marin n’est pas membre de l’Union européenne, où le Spoutnik V attend son autorisation par l’Agence européenne des médicaments.

Source à l’adresse RT France