Poutine et Guterres appellent Israéliens et Palestiniens à «mettre un terme aux violences»

Selon un communiqué du Kremlin, le président russe et le Secrétaire général des Nations unies ont appelé les Israéliens et Palestiniens à arrêter les combats et à assurer la sécurité des civils, dans un contexte d’escalade meurtrière.

«A la lumière de l’escalade du conflit israélo-palestinien, il a été déclaré que l’objectif principal était de mettre un terme aux actions violentes des deux côtés et d’assurer la sécurité de la population civile», a déclaré ce 13 mai dans un communiqué la présidence russe, à l’issue d’une échange par visioconférence entre le président russe Vladimir Poutine et le Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres.     

Les deux dirigeants ont réitéré le principe d’une solution à deux Etats sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Antonio Guterres, actuellement en visite en Russie, a rencontré la veille le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Ce dernier a appelé à une réunion urgente du Quartette pour le Proche-Orient, un groupe de médiateurs qui réunit la Russie, les Etats-Unis, l’ONU et l’Union européenne. «Nous comptons sur le Secrétaire général, en tant que coordinateur du Quartette, pour essayer d’organiser une telle réunion le plus rapidement possible», a ajouté Sergueï Lavrov.

Vladimir Poutine a lui déjà appelé à la désescalade, lors d’une conversation le 12 mai avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan qui, nettement plus offensif, a réclamé de donner «une leçon» à Israël.

En quatre jours, les violences ont fait au moins 83 morts dans la bande de Gaza, bombardée par les forces israéliennes, et sept morts en Israël, où le Hamas a multiplié les tirs de roquettes. L’Etat hébreu a déployé ce 13 mai des blindés le long de la frontière avec Gaza, tandis qu’il fait face à une autre éruption de violence entre ses habitants juifs et arabes.

Source à l’adresse RT France