Inde : démarrage de la vaccination avec le Sputnik V, premier vaccin étranger utilisé

Le fonds souverain russe RDIF qui a financé la recherche sur le Sputnik V a annoncé le démarrage d’une campagne de vaccination en Inde. A l’heure où plusieurs pays offrent leur aide c’est le premier vaccin étranger utilisé par Delhi.

«Spoutnik V est le premier vaccin de fabrication étrangère utilisé en Inde», a annoncé le fonds souverain russe (RDIF) dans un communiqué. Le RDIF précise que les premières injections ont déjà eu lieu à Hyderabad (centre) après l’arrivée du premier lot de vaccins le 1er mai et qu’un deuxième lot de doses de Sputnik V devrait arriver d’«ici la fin de la semaine».

«Le RDIF est prêt à aider ses partenaires en Inde à lancer une vaccination à grande échelle avec Spoutnik V dès que possible», déclare Kirill Dmitriev, directeur du RDIF cité dans le communiqué.

Spoutnik V a été approuvé pour une utilisation en Inde le 12 avril 2021 et a obtenu une autorisation d’utilisation d’urgence. L’Inde est le principal centre de production du Spoutnik V. RDIF a conclu des accords avec les principales sociétés pharmaceutiques du pays (Gland Pharma, Hetero Biopharma, Panacea Biotec, Stelis Biopharma, Virchow Biotech) visant à produire plus de 850 millions de doses par an.

A ce jour, Spoutnik V est enregistré dans 65 pays pour une population totale de plus de 3,2 milliards de personnes. Des études post-vaccination dans un certain nombre de pays démontrent que Spoutnik V est le vaccin le plus sûr et le plus efficace contre le coronavirus. Spoutnik V se classe au deuxième rang mondial des vaccins contre les coronavirus en termes de nombre d’approbations délivrées par les régulateurs gouvernementaux.

Le fonds souverain russe RDIF a été créé en 2011 pour effectuer des co-investissements en actions, principalement en Russie, aux côtés d’investisseurs financiers et stratégiques internationaux. Les sociétés du portefeuille RDIF emploient plus de 800 000 personnes et génèrent des revenus qui représentent plus de 6% du PIB de la Russie.

Source à l’adresse RT France