«B**** les Juifs», «viole leurs filles» : la police londonienne enquête après des chants antisémites

Lors d’une parade d’une dizaine de véhicules drapés de drapeaux palestiniens dans les rues de Londres, un homme a scandé dans un mégaphone des slogans antisémites. La police a annoncé avoir ouvert une enquête.

Alors que les combats font toujours rage entre Israël et le Hamas, la tension s’exporte désormais au delà du Proche-Orient. Le 16 mai, dans un convoi d’une dizaine de véhicules qui paradait dans les rues de Londres, un homme munit d’un mégaphone a lancé des slogans antisémites, déclenchant l’indignation de nombreux habitants.

Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux et largement partagées, on peut ainsi entendre l’homme en question scander  «B**** les Juifs», «viole leurs filles» ou encore «faites-les taire», alors que ses comparses installés dans les autres véhicules klaxonnent pour attirer l’attention des passants.

Un porte-parole de la police métropolitaine de Londres a déclaré le 16 mai en fin d’après-midi que les agents menaient «des enquêtes urgentes» afin d’identifier les responsables de cette manifestation.

Ce rassemblement s’est tenu une semaine après le début de l’escalade des tensions entre Israël et le Hamas qui a donné lieu à des échanges de tirs de roquettes et des frappes aériennes, faisant de nombreuses victimes civiles. Selon les responsables des deux camps, 10 civils israéliens et 180 civils palestiniens ont été tués.

Dans de nombreuses villes à travers le monde et en particulier en Europe, comme Londres ou Berlin, des mobilisations pro-palestiniennes ont eu lieu le 15 mai. 

Source à l’adresse RT France