«Mesdames et messieurs» : une compagnie ferroviaire s’excuse pour une formule jugée non inclusive

Au Royaume-Uni, une compagnie ferroviaire s’est excusée auprès d’un usager «non binaire» qui s’est plaint que la formule de politesse utilisée par la compagnie soit non inclusive. Ces excuses ont suscité de vifs échanges sur Twitter.

Dans un message publié sur Twitter mi-mai, la compagnie ferroviaire London North Eastern Railway (LNER) a présenté ses excuses à un usager qui s’était plaint d’une annonce d’accueil dans un train. … Cliquez ici pour lire la suite...

Le décryptage – Soutien à Israël : le pouvoir de Joe Biden affaibli ?

La posture américaine dans le conflit israélo-palestinien est critiquée dans le camp même des démocrates… Cette position de soutien à Israël est-elle tenable ? Les Etats-Unis doivent-ils faire évoluer leur position ?

Kenneth Timmerman, ancien conseiller aux affaires étrangères de Donald Trump durant la campagne présidentielle de 2016, et Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro, décryptent la situation.… Cliquez ici pour lire la suite...

Pour ou contre : faut-il augmenter le nombre de places dans les prisons ?

L’augmentation du nombre de places dans les prisons, doit-elle répondre au problème de surpopulation carcérale ou une politique de répression contre la délinquance? Débat entre l’avocat Benoit David et Pierre-Marie Sève de l’Institut pour la Justice.

La semaine dernière, Jean Castex a proposé plusieurs mesures pour renforcer les sanctions en cas de violences contre l’autorité publique.… Cliquez ici pour lire la suite...

Projet de loi contre le terrorisme : le «Patriot Act à la française, petit à petit on y vient»

L’exécutif a présenté son projet de loi pour lutter contre le terrorisme et pérenniser les mesures de la loi temporaire dite «SILT». Pour Pierre Martinet, ancien agent de la DGSE, c’est une évolution nécessaire face à une menace internationale.

Le projet de loi de lutte contre le terrorisme est étudié à l’Assemblée nationale ce 17 mai.… Cliquez ici pour lire la suite...

«Apocalypse de temps d’attente» cet été : les aéroports parisiens sonnent l’alarme

Le patron des aéroports de Paris craint «une apocalypse de temps d’attente» pour les passagers arrivant à Paris cet été en raison des contrôles liés à la situation sanitaire. Une discussion doit avoir lieu avec le ministère de l’Intérieur.

Lors d’une conférence de presse consacrée aux carburants renouvelables pour l’aviation le 18 mai, le patron du Groupe Aéroports de Paris (ADP) Augustin Romanet s’est dit très inquiet d’une possible «apocalypse de temps d’attente» à la descente des avions cet été étant donnée la multiplication des contrôles relatifs à la situation sanitaire, rapporte l’AFP.… Cliquez ici pour lire la suite...

Dette africaine : Macron mise plus de 5 milliards d’euros sur le Soudan

Paris a accueilli un premier événement diplomatique consacré à la «transition soudanaise». Un sommet de donateurs où la France s’est distinguée par le montant de son aide, annulant notamment les 4 milliards d’euros de dette de Khartoum.

«Cette conférence, le peuple soudanais ne l’oubliera pas et il n’oubliera pas que c’est vous qui l’avez organisée», déclarait à Paris le 17 mai le président soudanais Abdel Fattah Al-Burhan, s’adressant au président de la République française Emmanuel Macron, en clôture de la Conférence internationale pour le Soudan.… Cliquez ici pour lire la suite...

Washington affirme vouloir «éviter une militarisation» de l’Arctique

Après avoir déployé en début d’année des bombardiers et des soldats dans l’Arctique, Washington affirme désormais vouloir «éviter une militarisation» de la région, et critique les revendications maritimes de Moscou, qu’il juge «illégales».

Dans un message adressé à la Russie, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a assuré ce 18 mai vouloir «éviter une militarisation» de l’Arctique.… Cliquez ici pour lire la suite...

Le Système de combat aérien du futur prêt à franchir une nouvelle étape de son développement

Paris, Berlin et Madrid se sont accordés pour la réalisation d’une nouvelle phase conceptuelle du programme SCAF (Système de combat aérien du futur). D’un budget estimé à 3,5 milliards d’euros, l’accord doit être soumis au Bundestag d’ici fin juin.

Dans un communiqué conjoint publié le 17 mai, la ministre française des Armées Florence Parly, la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer et son homologue espagnole Margarita Robles, ont annoncé avoir trouvé un accord pour le développement de la prochaine phase conceptuelle du programme SCAF (Système de combat aérien du futur).… Cliquez ici pour lire la suite...