Union Européenne, « il est beaucoup trop tôt pour envisager un nouveau plan de relance » !

« Il est beaucoup trop tôt pour l’envisager. Je trouve ça un peu bizarre de parler d’un nouveau plan dont nous ne sommes pas certains d’avoir besoin, alors que nous avons déjà tellement de choses à faire », a jugé la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un entretien aux Echos.

« Nous n’avons pas dépensé un seul euro des 750 milliards d’euros prévus dans le premier plan », a-t-elle rappelé.

Souvenez-vous, l’UE s’est accordée en juillet 2020 sur un fonds de relance de 750 milliards d’euros (5,6 % du PIB européen) financé par une émission de dette commune.

Nous avions eu droit à tous les communiqués de victoire de l’Europe si forte, si puissante, capable d’affronter, unie, l’adversité…. hahahahahahaha !

Que dalle. Comme d’habitude.

Toujours trop peu.

Toujours trop tard.

Et surtout, un plan d’aide certes, mais avec l’argent des Etats !

Pour la France, ce sera 100 milliards qu’il nous faudra verser.

En, échange l’Union Européenne, nous en refilera 40 en échange de réformes et de contreparties de bonne gestion.

Re-hahahahahaha !

Cela fait un an que ce plan d’aide n’avance pas.

Si c’était possible de le faire traîner encore 10 ans, cela nous économiserait 100 milliards d’euros et des contraintes économiques et sociales inacceptables.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Euractiv.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae