Arrivée massive de migrants à Ceuta : le Premier ministre espagnol chahuté à son arrivée sur place

Pedro Sanchez, Premier ministre espagnol, a été chahuté à son arrivée à Ceuta alors qu’il se rendait sur place après l’afflux massif de 8 000 migrants, dont 4 000 ont été reconduits au Maroc.

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, s’est rendu le 18 mai dans la ville de Ceuta où 8 000 migrants avaient traversé la veille la frontière de l’enclave espagnole depuis le Maroc. Il a été chahuté à son arrivée sur place par des manifestants comme le montrent ces images captées par l’agence Ruptly.

Il est arrivé à Ceuta en hélicoptère où il a été accueilli par la Guardia civil, mais aussi par plusieurs dizaines d’habitants. Ces derniers l’ont insulté et ont chahuté son convoi.

Ce sont 4 000 personnes qui ont été expulsées sur les 8 000 qui ont traversé la frontière de l’enclave espagnole de Ceuta en provenance du Maroc depuis le 17 mai.

Le ministère de l’Intérieur espagnol avait souligné dès le 17 mai que les expulsions étaient «conformes à la loi et aux traités internationaux et aux accords avec le Maroc». L’ambassadeur du Maroc en Espagne a été convoqué dans la journée du 18 mai par le ministère des Affaires étrangères espagnol au sujet du contrôle partagé des frontières entre l’Espagne et le Maroc.

Source à l’adresse RT France