« Et maintenant la pénurie de pneus, pénurie de caoutchouc oblige ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Voyez-vous le problème, que la voiture soit électrique ou à moteur thermique avec un bon vieux diesel polluant, dans tous les cas, la voiture doit avoir des roues pour réussir l’exploit d’avancer sans trop de problèmes.

Cette pénurie de caoutchouc est donc un vrai caillou de plus dans la chaussure déjà bien inconfortable des constructeurs automobiles qui doivent faire face à des pénuries d’à peu près tout ou presque.

Or, depuis quelques semaines maintenant les grands constructeurs parlent du risque d’étranglement lié aux pénuries en caoutchouc. Une matière première qui fait l’objet d’énormes tensions.

La Chine rafle la production, et la stocke…

Nous apprenons dans cet article de Caradisiac que si la Thaïlande, « le premier producteur de caoutchouc, a connu des difficultés ces derniers mois face à des prix très faibles pour cette matière première du pneumatique. Les producteurs ont donc été encouragés à planter plus d’arbres et à augmenter la cadence, mais en 2020, la situation a évolué. La Chine a en effet commandé d’énormes quantités de caoutchouc stockées par la suite en Chine pour se protéger d’un trop grand rebond du marché ».

Vous pouvez déjà noter deux choses à ce niveau-là.

La première c’est que a minima la Chine anticipe les risques de pénurie, organise ses achats collectifs, et stocke massivement de quoi approvisionner et faire tourner ses industries.

La seconde, c’est que a maxima, la Chine organise les pénuries actuelles par sa politique justement d’achat et de stockage, on peut même parler de sa puissance d’achat. Pourquoi ? Parce que l’industrie chinoise est tout simplement la plus grande au monde et le plus gros client de tous les producteurs de matières premières. Vous vendez donc à la Chine. Il ne reste plus grand-chose, ou même plus rien pour les autres.

De ces politiques d’achats massifs, la Chine tire encore plus vers le haut son industrie car cela lui donne un avantage compétitif majeur. Elle peut produire, là où vous, petit industriel modeste européen ou américain,  n’avez plus rien en stock et plus rien à vendre.

Mais ce n’est pas le seul effet de cette politique.

En achetant massivement et en asséchant les marchés internationaux, la Chine se sépare également de ses réserves de changes. Dollars surtout, euros un peu. Des monnaies qui minées par l’inflation à venir ne valent pas grand grand-chose à terme.

Mais ce n’est pas tout.

En troquant ses réserves de change contre des matières premières la Chine, va en réalité, alimenter le cycle inflationniste à venir.

Et cette inflation qui allait revenir la Chine l’anticipe déjà. 

Mieux, la Chine va s’en servir pour mieux nous asservir et la transformer en arme de suprématie économique.

En stockant massivement aujourd’hui, la Chine prend un train d’avance dans l’inflation qui s’en vient, elle pourra donc facturer les hausses de prix toujours en avance et pas en retard.

Nous ici, en France, nous en sommes toujours à nous demander s’il faut ou pas faire un nouveau plan de relance avec de l’argent que nous n’avons pas, pour essentiellement acheter des produits à la Chine ce qui, à chaque fois, dégrade un peu plus notre balance commerciale, notre balance des paiements et appauvrit notre pays des montants de nos achats à l’étranger.

Nous sommes tout simplement mauvais parce que dirigés par une caste qui vend les intérêts de notre population soit par appât du gain, soit par bêtise crasse ou par faiblesse.

Dans tous les cas, ils sont profondément nuls, mauvais, n’anticipent rien et créent les conditions de la misère qui jour après jour gangrène notre pays.

Charles SANNAT

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae