Poutine et Xi inaugurent la construction de nouveaux réacteurs nucléaires russes en Chine

Les présidents russes et chinois ont lancé la construction de quatre nouveaux réacteurs nucléaires russes en Chine. Vladimir Poutine a déclaré que les relations entre les deux pays avaient atteint «leur plus haut niveau dans l’histoire».

Les présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping ont ordonné ce 19 mai, par visioconférence, le commencement des travaux de construction en partenariat avec la société d’Etat russe Rosatom, de quatre nouveaux réacteurs dans des centrales nucléaires en Chine. Deux sont destinés à la centrale existante de Tianwan, construite avec Rosatom et qui fonctionne depuis 2007, et deux à la centrale de Xudabao actuellement en construction.

«Des spécialistes russes et chinois mettent en œuvre un projet commun phare et véritablement historique», a déclaré Vladimir Poutine cité par l’AFP. «Cela permettra réellement à nos pays de contribuer ensemble de manière significative à l’approvisionnement des marchés mondiaux en énergie propre, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la mise en œuvre de l’ordre du jour climatique international», a-t-il ajouté. Enfin, le président russe a estimé que les relations entre les deux pays avaient atteint «leur plus haut niveau dans l’histoire»

Participant à la cérémonie virtuelle, le vice-Premier ministre russe chargé de l’Energie, Alexander Novak, cité par l’agence TASS, a déclaré que la coopération avec la Chine dans le domaine nucléaire était une «priorité stratégique pour le secteur énergétique russe».

Le président de la société d’Etat Rosatom, Alexeï Likhatchev, s’est réjoui depuis l’usine Atommash de Volgodonsk, où les cuves de réacteurs pour la Chine sont produites, que l’usine connaisse actuellement la charge de production la plus importante de son histoire.

27 centrales Rosatom en construction dans le monde

«Six cuves de réacteur avec des composants internes et 24 générateurs de vapeur sont en cours de fabrication ici en même temps. Il s’agit d’équipement pour six centrales nucléaires. Au total, nous construisons 27 centrales nucléaires en Russie et dans neuf pays étrangers», a-t-il détaillé.

La centrale nucléaire de Tianwan est le principal objet de la coopération économique russo-chinoise. La mise en service des premier et deuxième groupes motopropulseurs a eu lieu en 2007. Les troisième et quatrième blocs ont été mis en exploitation commerciale en 2018. La construction de nouvelles unités de puissance est réalisée par la China National Nuclear Corporation (CNNC) en coopération avec Rosatom.

La partie russe est responsable de la conception des bâtiments et des structures liés à l’installation nucléaire et aux systèmes de sécurité et de contrôle, de la fourniture d’équipements de base, de la fourniture de services d’ingénierie lors de son installation et de sa mise en service, ainsi que de la fourniture d’une assistance technique. Les unités de puissance seront équipées de réacteurs russes VVER-1200, de dernière génération.

Conformément aux accords conclus lors des pourparlers entre Vladimir Poutine et Xi Jinping à Pékin en juin 2018, la mise en service des quatre réacteurs devrait s’étaler entre 2026 et 2028.

Source à l’adresse RT France