Italie : la Ligue brandit le drapeau israélien en pleine session parlementaire

L’ambassadeur d’Israël en Italie a diffusé dans la soirée du 19 mai quelques clichés montrant des députés de la Ligue (parti de Matteo Salvini) brandissant le drapeau de l’Etat hébreu dans l’hémicycle de la chambre basse du parlement italien.

En pleine session parlementaire du 19 mai lors d’un débat portant sur la sécurité en Méditerranée, et alors que le cycle de violences se poursuit au Proche-Orient, des députés du groupe de la Ligue (parti anti-immigration de l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini) ont manifesté leur soutien à Israël en brandissant son drapeau. L’ambassadeur d’Israël en a diffusé des images sur les réseaux sociaux, en profitant pour remercier la Ligue pour sa solidarité. Le tweet a rapidement été repris par le compte Twitter de Matteo Salvini.

Lors de cette session, Luigi di Maio, ministre italien des Affaires étrangères, a exprimé devant les députés une «ferme condamnation des razzias lancées par le Hamas», tout en assurant «la reconnaissance du droit à la sécurité d’Israël à protéger sa population civile». Il a cependant précisé que la réponse devait être «proportionnée à l’attaque subie et [se dérouler] dans le plein respect du droit humanitaire international».

Le soutien de la Ligue à l’Etat hébreu fait partie de la politique de renforcement de leurs liens engagée par Matteo Salvini, qui avait notamment promis en 2020 de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël s’il était élu à la tête du gouvernement, selon des propos repris par le Times of Israel. Les élections générales en Italie ne devraient cependant pas avoir lieu avant 2023.

L’escalade des violences entre le Hamas et Israël qui secoue la bande de Gaza a coûté la vie à 227 Palestiniens, dont 64 enfants, morts dans des bombardements israéliens selon le le dernier bilan du ministère de la Santé à Gaza. Douze personnes ont par ailleurs perdu la vie en Israël, dans les milliers de tirs de roquettes en provenance de l’enclave palestinienne, dont la plupart ont été interceptées par le système de défense israélien «Dôme de fer».

Source à l’adresse RT France