La sécurité psychologique : le secret des entreprises créatives et performantes !

« La sécurité psychologique est le secret des équipes créatives et performantes »
Plus d’un an après le début de la pandémie de Covid-19, Amy Edmondson, professeure de leadership et de management à la Harvard Business School livre en exclusivité aux « Echos » ses réflexions sur les transformations du monde du travail et les leçons à tirer de cette crise.

Amy Edmondson est l’une des expertes les plus influentes en matière de ressources humaines et de diversité . Les travaux de recherche de cette professeure de leadership et de management à la Harvard Business School sont particulièrement pertinents au moment, où nombre d’entreprises et organisations s’engagent dans des démarches plus inclusives ».

Qu’est-ce qu’ils sont drôles dans les hautes sphères du management !

Ils me font rire, mais rire, jaune bien évidemment.

Tout le management moderne est basé sur la peur, la création de l’anxiété et le fait de générer de l’angoisse permanente chez les salariés.

Le management moderne est d’une incroyable perversité !

Il est de bon ton de croire et de dire que la fessée est le mal absolu. La fessée, n’est pas une franche réussite, mais parfois pour les gosses, comme pour les adultes, la manière forte est la seule solution qui reste.

Quand on interdit par extension tout « excès » visible, que finit-on par faire ? Des pressions psychologiques. Je suis d’ailleurs effaré de voir tous ces « bons parents » dissertant et glosant sur l’éducation non violente (ce qui est bien hein) et qui en même temps sont d’une incroyable perversité avec leurs propres enfants, car pour les faire obéir, ils terminent par les manipuler de la pire des manières.

Le management en entreprise souffre des mêmes dérives. Comme plus grand-chose ne peut être dit à un collaborateur sans qu’il soit choqué par  les vérités devenant insupportables les sociétés ont développé des techniques d’une grande perversité et d’une immense hypocrisie.

Tout cela est en partie lié au politiquement correct étouffant qui mine nos sociétés occidentales.

Alors on redécouvre, que pour être créatif et performant, il faut se sentir bien, qu’il faut être en situation de sécurité psychologique !

La bonne blague.

Vous imaginez un peu le type terrorisé par son chef aller proposer une « innovation » qui inévitablement ou presque fera passer ledit chef pour un imbécile ? Il faut effectivement une bonne dose de sécurité psychologique. Innover c’est par essence faire différemment ou totalement autrement ce que l’on faisait jusqu’à présent. Cela revient donc à expliquer que tous ceux qui faisaient ainsi avaient tort. L’innovation est donc une chose très dangereuse !!! C’est pour cela que très peu d’entreprises peuvent réellement être innovantes.

L’enfant, comme l’adulte, ont tous besoin de sécurité affective, de compter, d’être utile, d’être aimé, de travailler dans la bienveillance et sans la peur au ventre.

Ce n’est là que du bon sens.

De la bienveillance pour tous, sauf pour les tire-au-flanc.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Les Echos.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae