LFI qualifié de «parti antisémite», Obono quitte le plateau de la chaîne israélienne i24News

La députée La France insoumise Danièle Obono a quitté le plateau de la chaîne israélienne i24News le 20 mai après qu’un des intervenants a qualifié sa formation politique de «parti d’antisémite» qui serait «soumis aux islamistes».

Lors d’un débat organisé par la chaîne israélienne francophone d’information en continu i24News portant sur le cessez-le-feu annoncé par Israël et le Hamas, un des intervenants a qualifié le 20 mai La France insoumise de «parti antisémite», ce qui a entraîné la colère et le départ du plateau de la députée Danièle Obono.

A l’issue d’une intervention de la députée franco-gabonaise, un participant à la discussion se présentant comme un «homme de gauche» et un «progressiste» s’est exprimé en ces termes : «Je crois que vous devriez rebaptiser, madame, votre parti non pas la France insoumise mais la “France soumise aux islamistes”. Je crois que ça conviendrait mieux à votre politique. […] Vous représentez un parti qui n’est pas antisioniste, mais qui est carrément un parti – je le dis et je n’ai pas peur des mots, je ne mâcherai pas mes mots ce soir – un parti antisémite, et je vais vous dire pourquoi».

Me faire traiter d’antisémite en direct… Je vais vous laisser finir le spectacle

Danièle Obono n’a cependant pas attendu ces explications, a vivement réagi : «Je vais vous laisser monsieur, parce que je n’accepte pas de recevoir ce type d’insultes […] Je ne me laisserai pas insulter sur ce plateau […] Me faire traiter d’antisémite en direct… Je vais vous laisser finir le spectacle.» La députée a quitté le plateau, alors que certaines personnes essayaient de la retenir et de calmer le jeu. Le présentateur de l’émission a par ailleurs précisé qu’il aurait souhaité interroger la députée sur des tweets qu’elle avait écrits à propos de la manifestation pro-Palestine du 15 mai

Danièle Obono a commenté l’incident sur Twitter : «Un provocateur haineux, toxique. J’ai juste pas son temps. J’ai enlevé mon corps de ce plateau glauque et je garde mon énergie pour continuer la lutte de solidarité avec le peuple palestinien.»

Le responsable de la communication numérique de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise Antoine Léaument a dit «bravo et merci» à sa «camarade» Danièle Obono d’avoir quitté «ce plateau nauséabond». «Nous traiter, nous, d’antisémites et de “soumis aux islamistes” quant on sait l’Histoire longue qui est celle dans laquelle nous nous inscrivons est une honte», s’est-il indigné. 

Le porte-parole du mouvement de gauche Génération.s Thomas Portes a quant à lui estimé que les propos qualifiant LFI de parti antisémite étaient «une véritable honte» et appelé à «faire front dans ces moments de tensions». «Nous ne devons pas laisser passer. Soutien à ma camarade Danièle Obono insultée ce soir», a-t-il déclaré.

La militante Rokhaya Diallo a elle aussi apporté «tout son soutien» à Danièle Obono. «Des faits documentés d’un côté contre des accusations abstraites en retour : il n’y avait manifestement aucune intention de débattre», a-t-elle estimé.

Source à l’adresse RT France