Elon Musk favorable à l’ouverture d’une usine Tesla en Russie, Moscou l’invite à la discussion

Après les propos d’Elon Musk sur la possible ouverture d’une usine Tesla en Russie, le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a invité le milliardaire à en discuter, suggérant une potentielle aide d’un programme de soutien étatique du pays.

Répondant à Elon Musk, le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a invité le 21 mai le milliardaire américain d’origine sud-africaine à discuter de l’ouverture d’une usine Tesla en Russie, précisant qu’elle pourrait potentiellement bénéficier d’un programme de soutien de l’Etat. Quelques heures plus tôt, Elon Musk avait en en effet révélé que sa marque étudiait la possibilité d’implanter un centre de production en Russie, avait appelé à une plus grande coopération entre la Russie et les Etats-Unis tout en faisant part de son admiration pour les réalisations spatiales russo-soviétiques.

Une annonce à laquelle le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a réagi sur Twitter : «Cher Elon Musk, nous avons été ravis d’apprendre que vous envisagez de construire une usine en Russie. A ce sujet, nous avons un certain nombre de mesures de soutien de l’Etat pour les équipementiers locaux. Venez nous voir, nous en parlerons.»

Quelques heures plus tôt, lors du forum New Knowledge sur l’éducation qui se tenait à Moscou, Elon Musk avait déclaré en visioconférence que Tesla envisageait de vendre ses véhicules électriques en Russie et d’y implanter une usine. «Je pense que nous sommes sur le point d’établir la présence de Tesla en Russie et ce serait formidable.», s’est-il enthousiasmé. En dehors des Etats-Unis, Tesla a pour l’heure ouvert deux sites de production à Shanghai, et envisagerait d’en lancer un autre en Allemagne. 

Lors du forum, Elon Musk a également estimé qu’il y avait «beaucoup de talent et d’énergie en Russie». «Je pense qu’il devrait y avoir plus de dialogue et de communication entre la Russie et les Etats-Unis», a-t-il poursuivi.

Un admirateur des prouesses spatiales russo-soviétiques

Le PDG de SpaceX a fait part ce même jour de son admiration pour les réalisations soviétiques et russes en matière de conquête spatiale aux participants de New Knowledge. Il a salué en ces termes les travaux des ingénieurs du XXe siècle Konstantin Tsiolkovski et Sergueï Korolev, spécialisés dans cosmonautique : «Tsiolkovsky était extraordinaire. Il était vraiment l’un des plus grands […] Chez SpaceX, nous donnons à nos salles de conférence le nom des grands ingénieurs et scientifiques de l’espace. L’une de nos plus grandes salles de conférence porte le nom de Tsiolkovski, et [une autre celui de] Korolev.»

Le 13 février, Elon Musk avait interpellé le compte du Kremlin pour inviter Vladimir Poutine à se joindre à une discussion sur Clubhouse, une application de conversation audio numérique. Une démarche que le porte-parole du Kremlin avait qualifiée d’«intéressante».

En 2020, un tweet adressé au chef de l’agence spatiale de Moscou Dmitry Rogozin est devenu viral après qu’Elon Musk lui a répondu en russe. «Nous espérons une coopération à long terme mutuellement bénéfique et prospère», avait écrit en cyrillique l’entrepreneur.

Source à l’adresse RT France