La Croatie aurait choisi le Rafale français pour moderniser sa flotte d’avions de combat

Zagreb serait sur le point de passer une commande de 12 avions Rafale, préférant ainsi l’offre française à celle américaine. L’annonce officielle devrait intervenir le 28 mai prochain.

La nouvelle n’a pas échappé à la presse économique française : la Croatie s’apprêterait à moderniser sa flotte d’avions de combat avec une commande incluant une douzaine de Rafale F3R d’occasion, de l’armement adéquat et des programmes de formation. Le Rafale est un avion de combat français multirôle, fabriqué par le constructeur Dassault Aviation.

«La Croatie aurait sélectionné le Rafale», a en effet titré La Tribune ce 21 mai, évoquant un possible contrat avoisinant le milliard d’euros. «Si le contrat est signé cette année, la France livrerait les six premiers avions en 2024, et les six autres un an plus tard», explique encore l’hebdomadaire, se basant sur des informations révélées par le quotidien croate Jutarnji list.

«Un choix final qui a semble-t-il été validé le 20 mai lors d’un conseil de défense en présence [notamment] du président croate, Zoran Milanović et de son Premier ministre, Andrej Plenković», rapporte de son côté le magazine Capital qui précise que l’annonce officielle devrait intervenir le 28 mai prochain.

Aujourd’hui équipée d’une flotte vieillissante russe de MiG-21Bis/UM, la Croatie avait initialement envisagé d’acheter des F-16 d’occasion à Israël, rappelle encore Capital. Toutefois, face au veto des Etats-Unis, un nouvel appel d’offres avait été lancé et quatre pays y avaient répondu : les Etats-Unis, la Suède, Israël et la France. Formulée en novembre 2020, l’offre française pour renouveler la flotte croate se voulait compatible à la fois pour les missions de l’OTAN et de l’UE. 

«Un projet qui serait structurant pour la coopération entre nos deux pays, et pour une Europe de la défense plus forte», avait alors argumenté sur Twitter Florence Parly. Pour rappel, la ministre française des Armées s’est rendue l’année dernière deux fois en Croatie, ce qui a constitué une première depuis l’indépendance du pays.

Au début du mois de mai, Dassault a annoncé une importante commande de la part de l’Egypte, qui est devenue un des premiers clients des armements français.

Source à l’adresse RT France