Darmanin annonce porter plainte contre Pulvar pour ses propos sur la manifestation des policiers

Le ministre de l’Intérieur a semble-t-il peu goûté les propos de la candidate de gauche aux régionales en Ile-de-France sur la manifestation des policiers, qu’elle avait jugée «assez glaçante».

Gérald Darmanin a annoncé le 23 mai sur Twitter qu’il portait plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France, qui avait jugé «assez glaçante» la manifestation des policiers du 19 mai devant l’Assemblée nationale.

«Les propos de Madame Pulvar dépassent le simple cadre d’une campagne électorale et viennent profondément diffamer la police de la République. Je porte plainte au nom du ministère de l’Intérieur», a tweeté le ministre, vivement critiqué par l’opposition pour avoir salué les policiers au début du rassemblement.

Il s’agit d’une plainte pour «diffamation», a précisé à l’AFP l’entourage de Gérald Darmanin, lui-même candidat aux régionales dans les Hauts-de-France et aux départementales dans le Nord.

«[Une manifestation] soutenue par l’extrême droite, à laquelle participe un ministre de l’Intérieur, qui marche sur l’Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d’examiner un texte de loi concernant la justice, c’est une image qui pour moi était assez glaçante», avait affirmé l’ex-journaliste le 22 mai sur France info.

Plusieurs responsables politiques de gauche, dont la maire de Paris Anne Hidalgo, le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure et l’écologiste Yannick Jadot, se sont joints à ce rassemblement organisé par les syndicats de policiers, ainsi que des élus de tous bords politiques, du Rassemblement national au Parti communiste. Seuls les responsables de La France insoumise se sont abstenus d’y participer.

Source à l’adresse RT France