République démocratique du Congo : une immense coulée de lave volcanique s’arrête aux portes de Goma

En RDC, une gigantesque coulée de lave provenant du volcan Nyiragongo en éruption a menacé Goma mais s’est arrêtée dans les faubourg de la ville. Les habitants craignent néanmoins une reprise de l’éruption.

Depuis le 22 mai au soir, le volcan Nyiragongo, situé dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), est entré en éruption. La coulée de lave est descendue vers Goma pour s’arrêter ce 23 mai dans les faubourgs de la ville, où les habitants s’inquiétaient toujours d’une possible reprise de l’éruption.

L’immense coulée de lave a cessé sa progression dans le courant de la nuit pour s’immobiliser dans le faubourg de Buhene, où des habitations ont été détruites. La lave a stoppé sa progression à quelques centaines de mètres de l’aéroport de Goma. Les avions avaient été évacués dans la nuit et tous les vols du jour ont été annulés, selon une source aéroportuaire citée par l’AFP. 

Le ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya a annoncé le 22 mai que le plan d’évacuation de Goma était activé. Des dizaines de milliers de personnes qui avaient fui vers le Rwanda et vers d’autres régions de la RDC commençaient ce matin à regagner le centre-ville de Goma.

Peuplée de 600 000 habitants, Goma est le chef-lieu de la province du Nord-Kivu et avait été en grande partie détruite en 2002 par une coulée de lave du Nyiragongo, ce volcan de 3470m d’altitude situé à 14 kilomètres au nord de la ville. 

Source à l’adresse RT France