Le camp Pulvar porte à son tour plainte contre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin

La liste menée par Audrey Pulvar pour les élections régionales de 2021 a annoncé porter plainte contre Gérald Darmanin pour «diffamation et dénonciation calomnieuse». Le ministre de l’Intérieur annonçait la veille porter plainte contre Pulvar.

Dans un communiqué publié le 24 mai, le collectif Ile-de-France en commun qui soutient la tête de liste Audrey Pulvar pour les prochaines élections régionales (les 20 et 27 juin prochain) a annoncé porter plainte contre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin pour «diffamation et dénonciation calomnieuse» en fustigeant «une atteinte à la liberté d’expression d’une extrême gravité».

Sur Twitter, le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a déclaré que «jusqu’ici dans une démocratie, on pouvait encore exprimer une opinion sans que le ministre chargé des élections ne se sente autorisé à intimider une adversaire politique. Total soutien à @AudreyPulvar.»

Ce bras-de-fer juridique a été engagé par le ministre de l’Intérieur la veille en annonçant qu’il portait lui-même plainte contre Audrey Pulvar pour «diffamation» alors que l’ancienne journaliste avait jugé «assez glaçante» la manifestation des policiers du 19 mai devant l’Assemblée nationale. «Les propos de Madame Pulvar dépassent le simple cadre d’une campagne électorale et viennent profondément diffamer la police de la République. Je porte plainte au nom du ministère de l’Intérieur», avait-il tweeté.

Dans une autre vidéo diffusée sur Twitter, Audrey Pulvar dénonce «le racisme dans la police»

La candidate socialiste avait notamment déclaré le 22 mai sur France info : «[Une manifestation] soutenue par l’extrême droite, à laquelle participe un ministre de l’Intérieur, qui marche sur l’Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d’examiner un texte de loi concernant la justice, c’est une image qui pour moi était assez glaçante.»

La plainte du ministre de l’Intérieur vise également une vidéo de juin 2020 exhumée sur Twitter par Pierre Liscia, porte-parole de Libres !, le mouvement de Valérie Pécresse (candidate à sa réélection en Ile-de-France) où Audrey Pulvar y dénonce «le racisme dans la police» en France lors d’une manifestation à Paris en hommage à George Floyd, cet Afro-Américain tué par un policier à Minneapolis (Minnesota).

Le 24 mai sur France Bleu Provence, Gérald Darmanin a précisé les raisons de sa plainte en rappelant qu’il y avait eu «une augmentation grosso modo de 80% en 15 ans des attaques contre les policiers, 40% contre les gendarmes. […] C’est pour ça que tous les propos qui légitiment ces attaques, qui viennent toucher notre police, lui retirer son honneur, comme ceux de Madame Pulvar qui sont totalement scandaleux ce week-end, doivent être poursuivis et condamnés. C’est ce que j’ai voulu faire», a-t-il déclaré.

Source à l’adresse RT France