Table de Léonce, visite numérique, cinéma : au château du Clos de Vougeot, l’été sera beau

Le Clos de Vougeot a eu tout le temps de peaufiner son offre estivale. Elle commence dès maintenant avec de savoureux déjeuners à la table de Léonce, installée dans la cour de la cuverie. Côte-d’Or Tourisme s’occupe de la visite numérique, grâce à l’appli Balades en Bourgogne. Et d’autres surprises sont au programme…

On l’a connu fermé, contraint, malheureux comme ses pierres. Depuis le 19 mai, le château du Clos de Vougeot savoure son retour à la vie, entre visites améliorées et propositions sensorielles de haut niveau. Le calendrier a déjà de quoi rallumer les lumières de ce phare incontesté du vin de Bourgogne : Festival Musique & Vin (22-27 juin), un chapitre extraordinaire d’été (3 juillet) dans le respect des règles sanitaires et rabelaisiennes, un Tastevinage d’automne (10 septembre), le salon Livres en Vignes (25-26 septembre)…

Et puis, en fil rouge, il y a la Table de Léonce. Depuis l’été dernier, le château est devenu un restaurant à part entière. Il en avait toutes les qualités naturelles, tant ses fameux chapitres sous le sceau des Chevaliers du Tastevin (600 convives, 1200 œufs meurette servi parfaitement mollets, vins irréprochables, etc.) ont laissé des souvenirs émus à chacun de ses participants. Du mardi au dimanche, on pourra ainsi déjeuner dans la cour de la cuverie, sur la base de deux formules (4 vins à 75€, 6 vins à 105€). « Une super nouveauté, avec nos grands pressoirs à portée de regard et la statue du Porteur de Bénaton comme compagnie », apprécie Arnaud Orsel. 

L’intendant général du château a prévu une solution de repli en cas d’intempérie, plus haut, dans l’ancienne salle à manger privée de Léonce Bocquet. Le légendaire propriétaire-bienfaiteur de l’édifice aurait sans doute lui aussi adoré accompagner un peu de jambon persillé à un délicieux hautes-côtes-de-nuits blanc tasteviné tel qu’il nous a été servi par Hubert. Hubert, c’est le nouveau visage de cette partie réceptive. Ancien guide œnotouristique, puis chef à domicile dans de nombreux pays d’Europe, l’homme est maître de son sujet et manie le sens de l’humour. Cela est toujours utile à table. Alizé, étudiante à l’Inseec Beaune, est sa jeune et pétillante alter ego du service. Ce duo est redoutablement efficace. Testé, tasteviné et approuvé.  

Ciné en plein air

À la marge de cette pause méridienne, il vous sera possible de visiter le château de façon complètement autonome. L’application Balades en Bourgogne, développée par Côte-d’Or Tourisme, permet une immersion pédagogique et historique, grâce au travail de Béatrice Bourély et à la voix chaude de Thibault de Montalembert. On a adoré, par exemple, entendre Mathias de la série culte Dix pour Cent conter l’histoire de l’impressionnante cave du château, illuminée par un superbe vitrail datant de 1950. 

Enfin, si la seule idée de déguster un peu de vin vous séduit, il y a toujours les Expériences Sensorielles, trois niveaux de découverte de 5 vins tastevinés, accompagnées de quelques amuse-bouches. En soirée, vous pourrez bientôt profiter d’Un soir d’Été au Clos de Vougeot, dîner de haut niveau donné quelques jours par semaine. Et pourquoi pas une toile ? Le château travaille à deux alléchantes soirées cinéma en plein air. Imaginez un peu, quelques chaises longues, un film (dont on n’aura pas trop de mal à deviner le thème) projeté sur la façade du château, quelques bonnes choses à savourer… À Vougeot, cela en prend le chemin, l’été sera bon, l’été sera beau.


La Table de Léonce, à partir du 19 mai 2021
Du mardi au dimanche, à midi.
Formule déjeuner + 4 vins à 75 € TTC 
Formule déjeuner + 6 vins (dont 2 grands crus) à 105 € TTC
6 personnes maximum. > Réservations sur closdevougeot.fr

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag