Nigeria : près de 150 personnes portées disparues après le naufrage d’un navire

150 personnes sont présumées mortes après le naufrage d’un navire qui transportait 180 passagers dans le nord-ouest du Nigeria, sur le fleuve Niger. Les autorités pointent la surcharge du navire dont la capacité semblait prévue pour 80 personnes.

D’après l’AFP, plus de 150 personnes sont portées disparues après le naufrage d’un bateau qui transportait quelque 180 passagers dans le nord-ouest du Nigeria sur le fleuve Niger. Les personnes disparues sont présumées mortes, ont annoncé le 26 mai les autorités locales.

«A cette heure, seules 20 personnes ont été retrouvées vivantes, quatre sont mortes et les 156 restantes sont toujours portées disparues et considérées comme englouties», a déclaré aux journalistes le responsable local des Voies fluviales, Yusuf Birma.

Le bateau avait quitté la localité de Lokon Minaa dans l’Etat du Niger (centre) et se dirigeait vers la ville de Wara dans l’Etat de Kebbi lorsque sa coque s’est brisée avant de faire naufrage. Les autorités ont pointé du doigt la surcharge du bateau dont la capacité d’accueil semblait prévue pour 80 personnes.

Le même mois, 30 personnes ont trouvé la mort dans un autre naufrage

Le navire transportait également une cargaison de sacs de sable extraits d’une mine d’or artisanale voisine. Plus tôt le même mois, trente personnes sont mortes noyées dans le naufrage d’un bateau lui aussi surchargé dans l’Etat du Niger.

Durant la saison des pluies, les chavirements de bateaux sont fréquents sur les fleuves et rivières du Nigeria où les navires sont souvent surchargés et mal entretenus.

Source à l’adresse RT France