Pour la banque de France, la BCE peut continuer encore longtemps ses rachats !

« La Banque centrale européenne a du temps devant elle pour décider dans quelles conditions elle sortira du programme d’achats d’actifs lancé au début de la crise du coronavirus, a déclaré mardi François Villeroy de Galhau, l’un des membres du Conseil des gouverneurs de la BCE, réfutant indirectement les spéculations sur un possible débat à ce se sujet dès le mois prochain.

Face au rebond de l’économie de la zone euro et aux progrès des campagnes de vaccination, plusieurs responsables de l’institution ont laissé entendre ces dernières semaines que la BCE pourrait commencer dès juin à envisager comment elle réduira progressivement les achats de titres réalisés dans le cadre du Programme d’achats d’urgence face à la pandémie (PEPP), lancé en mars 2020 et dont le montant a été porté progressivement à 1 850 milliards d’euros.

« Nous avons encore beaucoup de temps avant de juger et de décider, bien au-delà de notre réunion de juin », a dit François Villeroy de Galhau lors d’un colloque en ligne organisé par Danske Bank.

Il a assuré que toute hypothèse incluant une réduction des achats dès le troisième trimestre ou au cours des trimestres suivants serait « purement spéculative » et que le rythme des achats d’actifs serait « librement » déterminé au moins jusqu’en mars prochain, l’échéance actuelle du PEPP ». Source Boursorama.com ici

Et oui…

La fin des perfusions n’est pas pour demain.

Je ne parle pas de celles pour les entreprises ni pour les populations. Ces perfusions-là vont se réduire rapidement.

Pour le reste, il va falloir continuer de financer les Etats, et donc, il va falloir continuer à racheter des obligations souveraines dont plus personne ne veut.

Cela veut dire que l’inflation que j’appelle l’inflation monétaire ne peut pas baisser à court terme, de même qu’à moyen terme d’ailleurs, car cela fait déjà 10 ans que nous sommes engagés dans cette voie sans issue. Au bout de l’impasse, ce sera celle de l’inflation toujours « préférable » à la déflation.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, vous avez ci-dessous ma dernière vidéo

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae