Russie : peines de prison pour d’ex-policiers ayant piégé le journaliste Ivan Golounov

La justice russe a condamné à des peines allant jusqu’à 12 ans de prison cinq ex-membres des forces de l’ordre qui avaient piégé un journaliste du site Meduza, en cachant de la drogue dans son appartement afin de l’arrêter.

Cinq anciens policiers, accusés d’avoir caché de la drogue dans l’appartement du journaliste d’investigation Ivan Golounov pour l’arrêter, ont été condamnés ce 28 mai à des peines de cinq à 12 ans de prison, selon des informations rapportées par la presse russe.

Le policier à l’origine de la machination, Igor Liakhovets, a été condamné à 12 ans de colonie pénitentiaire et trois de ses anciens collègues à 8 années. Denis Konovalov, le seul accusé a avoir admis les faits, a été condamné à 5 ans de colonie pénitentiaire. Chacun des coupables devra en outre verser à la victime un million de roubles, environ 11 000 euros au taux actuel. 

Ivan Golounov, journaliste du site Meduza – un média basé à Riga (Lettonie) classé comme «agent de l’étranger» par les autorités russes – avait été interpellé en juin 2019 à Moscou par des policiers qui prétendaient avoir trouvé d’importantes quantités de drogue dans son sac à dos et dans son appartement. Cette arrestation avait provoqué une forte mobilisation des médias et de personnalités russes, notamment. Le journaliste avait finalement été disculpé et libéré cinq jours plus tard.

Les cinq policiers qui l’avaient appréhendé avaient ensuite été démis de leurs fonctions, arrêtés et poursuivis pour «abus de pouvoir», «falsification» de preuves,  «trafic de drogues», «crime en groupe organisé». Selon l’accusation, les accusés avaient acquis illégalement de la «cocaïne et de la méphédrone» qu’ils avaient ensuite dissimulées dans l’appartement du journaliste.

Source à l’adresse RT France