Lien entre immigration et terrorisme : «une évidence» pour le numéro deux de LR Guillaume Peltier

Invité du Grand Jury, le vice-président de LR a estimé que le lien entre immigration et terrorisme était une évidence que tout le monde pouvait observer. Il a par ailleurs indiqué qu’il voterait blanc en 2022 en cas de duel entre Macron et Le Pen.

Interrogé le 30 mai sur le lien entre immigration et terrorisme lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le vice-président des Républicains (LR) a estimé qu’il ne devrait même pas y avoir de débat sur cette question, considérant qu’il s’agissait «d’une évidence» que tout le monde pouvait voir.

«Tous les terroristes, ou la plupart des terroristes, sont des étrangers ou des Français issus de l’immigration», a rappelé le député du Loir-et-Cher, précisant que cette réalité marquait d’ailleurs «l’échec de notre politique d’intégration […] depuis quarante ans.»

Sur les mesures qu’il appelle de ses vœux pour lutter contre le terrorisme, Guillaume Peltier souhaite «expulser systématiquement les étrangers fichés au fichier FSPRT (fichier des personnes radicalisées, Ndrl.)» et créer une «Cour de sûreté de la République» pour ceux qui ne sont pas étrangers. Cette Cour de sûreté serait «composée de trois magistrats spécialisés» et «pourrait enfermer en prévention les individus après un faisceau de soupçons avérés et complets, sans possibilité de faire appel».

Evoquant le Conseil constitutionnel qui pourrait s’opposer à cette mesure, Guillaume Peltier a proposé que dans ce cas-là, un référendum soit organisé en assumant la création de cette «justice exceptionnelle» pour éviter de passer par les «tribunaux, les cours d’appel et le Conseil d’Etat».

Guillaume Peltier a également considéré que l’immigration n’était aujourd’hui «plus une chance pour la France», précisant que le pays avait atteint «un seuil» qui ne permettait plus à la patrie d’assumer l’assimilation des arrivants. Le numéro deux de Les Républicains a appuyé son propos en précisant que la France n’avait aujourd’hui «plus les moyens» d’accueillir des migrants.

Emmanuel Macron est le «pire président de la Ve République»

Sur l’actuel chef de l’Etat, le responsable LR n’a pas mâché ses mots en déclarant qu’Emmanuel Macron était le «pire président de la Ve République», même «pire que François Hollande» en précisant que «la désillusion [était] considérable face à l’espérance formulée en 2017». Selon lui, le président «a échoué sur tous les sujets», c’est pourquoi il souhaite qu’Emmanuel Macron n’obtienne «pas une seule voix» en 2022.

Interrogé sur un éventuel second tour qui opposerait Emmanuel Macron à Marine le Pen, Guillaume Pelletier a prévenu qu’il «voterait blanc» si un tel scénario se produisait. «Il ne peut pas y avoir de collusions avec La République en marche», a-t-il insisté.

L’élu a par ailleurs estimé que Xavier Bertrand serait sans doute le mieux placé pour représenter la droite lors des prochaines élections présidentielles estimant que le président des Hauts-de-France de «incarnait cette droite populaire».

Source à l’adresse RT France