Des islamistes défilent à Hambourg avec des slogans antisémites

Le 28 mai à Hambourg, des islamistes ont défilé pour condamner les agissements d’Israël au Proche-Orient. L’organisation à l’origine de cette manifestation, Muslim Interaktiv, est groupe réputé proche du mouvement islamiste Hizb ut-Tahrir.

A Hambourg (Allemagne), plusieurs dizaines d’islamistes ont défilé dans les rues de la ville, le 28 mai, pour dénoncer les agissements d’Israël suite au regain de tension observé au Proche-Orient, rapporte le quotidien germanique Bild.

Sur plusieurs vidéos diffusées sur le réseau social Twitter, ces individus vêtus de noir scandent des chants contre Israël tels que «Israël, assassin d’enfants» au milieu de l’une des principales artères de la ville. Les manifestants étaient venus avec des cercueils en bois sur lesquels étaient disposés les drapeaux du mouvement islamiste Hizb ut-Tahrir (HuT).

Muslim Interaktiv, le groupe à l’origine de cette manifestation, a été fondé par d’anciens militants du HuT, qui est classé terroriste par le Centre de recherches sur le terrorisme depuis le 11 septembre et interdit en Allemagne depuis 2003. Le Hizb ut-Tahrir (Parti de la libération) est un réseau islamiste dont les membres veulent établir un califat mondial et appellent régulièrement au djihad contre les juifs et les «infidèles». 

Fondé en 1953 par le professeur de religion palestinien Muhammad Taqiuddin al-Din al-Nabhani, le groupe présente relativement peu d’influence en Europe. Initialement proche des Frères musulmans, al-Nabhani a fini par créer sa propre idéologie d’un «Etat califat» qui aurait à nouveau la charia comme base de l’Etat.

D’après le chef du FDP (Parti libéral-démocrate) de Hambourg Michael Kruse cité par Bild : «Lorsque des slogans anti-israéliens et antisémites sont scandés dans les rues allemandes, une ligne rouge a été franchie.»

«Les manifestations comme celle de ce week-end devraient être dispersées par la police», a-t-il ajouté, alors que d’autres responsables politiques cités par Bild ont appelé à sévir contre Muslim Interaktiv.

Les islamistes de Hambourg n’en sont d’ailleurs pas à leur première manifestation. Le 11 janvier 2020 ils ont manifesté contre l’oppression de la minorité musulmane ouïghoure en Chine. L’Office de Hambourg pour la protection de la Constitution avait à l’époque déclaré que le rassemblement était organisé par des islamistes et que derrière l’organisateur «Génération Islam» se cachait l’organisation interdite Hizb ut-Tahrir.

Comme le rapporte la chaîne de radio et de télévision basée à Hambourg NDR, environ 2000 personnes ont pris part à ce rassemblement qui s’est déroulé dans le calme, selon la police. Le service de renseignement de la ville (Bureau de protection de la Constitution) avait prévenu que la manifestation était organisée par des islamistes. L’organisation interdite Hizb-ut-Tahrir, selon le service, se dissimule derrière l’organisateur «Génération Islam» et tentait de recruter des adeptes avec des sujets populaires et non extrémistes, a expliqué le service.

Source à l’adresse RT France