La Russie va déployer 20 nouvelles unités militaires face au renforcement de l’OTAN à ses frontières

Le ministre russe de la Défense a annoncé un renforcement militaire à la frontière avec l’Europe, où l’OTAN accroît son activité ces derniers temps. Moscou explique réagir à une «intensification des menaces militaires».

Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense, a annoncé le 31 mai que la Russie allait renforcer sa présence militaire à sa frontière occidentale, afin de répondre à l’activité croissante de l’OTAN à ses portes.

«D’ici la fin de l’année, une vingtaine de groupements et unités militaires seront formés dans le district militaire ouest», a-t-il annoncé, précisant que ces unités seraient équipées «d’armes et d’équipements militaires mоdernes». 

Sur les raisons de ce renforcement militaire, le ministre a précisé : «Les actions de nos collègues occidentaux détruisent le système de sécurité dans le monde et nous obligent à prendre des contre-mesures adéquates.»

Notant une «intensification des menaces militaires», Sergueï Choïgou a évoqué la multiplication des «vols des bombardiers stratégiques des forces aériennes américaines en Europe», les incursions dans la mer Baltique de «navires de l’OTAN équipés de missiles guidés», mais également les exercices militaires menés aux frontières russes par les troupes de l’Alliance atlantique et des Etats-Unis.

«Actuellement, le plus grand exercice militaire au cours des 30 dernières années, Defender Europe – 2021, qui a réuni jusqu’à 40 000 militaires et dont l’objectif principal est d’entraîner le transfert d’une division entière des Etats-Unis en Europe est en cours», a encore rappelé le ministre russe de la Défense.

Source à l’adresse RT France