OCDE croissance en hausse pour 2021. Pas brillant quand même !

« L’OCDE revoit à la hausse ses prévisions de croissance mondiale et table sur une croissance du PIB mondial de 5,8 % en 2021, puis de 4,4 % en 2022.

La reprise, plus importante que prévu, est loin d’être homogène. Si la Chine a retrouvé son niveau d’activité d’avant la pandémie au bout de seulement six mois, l’Argentine devrait patienter, en tout, plus de cinq ans. Selon les prévisions de l’OCDE, la plupart des économies avancées devraient retrouver leur niveau de PIB d’ici à la fin de 2022. Les inégalités se sont également creusées entre les salariés. La part des emplois qualifiés a augmenté dans la quasi-totalité des 38 pays de l’OCDE pendant la pandémie au détriment des autres ».

Vu le montant astronomique qui a été injecté par l’ensemble des banques centrales du monde, il est logique que la croissance soit un peu supérieure, mais il ne faut pas oublier que quand on fait 25 % de nouvelles dettes sur PIB pour générer par exemple en France 9 % de croissance économique on est en récession « nette » de 14 % !!!

Dit autrement on imprime 2 ou 3 euros de dettes pour faire 1 euro de croissance.

Ce n’est pas franchement un bilan brillant, ni une politique durable sans aller vers de l’hyperinflation à terme.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Monde ici

Source à l’adresse Insolentiae