Michael Burry celui qui avait parié sur l’effondrement des subprimes, joue la chute de Tesla.

Michael Burry, qui avait déjà prédit la crise des subprimes, parie sur une chute des cours de Tesla.
Révélé dans The Big Short, un film que je vous conseille vraiment de voir, ce financier pronostique un effondrement du prix des actions du constructeur, avec la perte des revenus tirés des crédits carbone.

Graphiquement, le cours de l’action Tesla n’est pas franchement très beau à voir.

Michael Burry a en effet révélé à l’US Securities and Exchange Commission, la SEC, qui est l’organisme américain chargé de la réglementation et du contrôle des marchés financiers, une position courte sur Tesla portant sur 800 100 actions, pour un montant de 534 millions de dollars environ.

Pour Michael Burry Tesla a tiré ses premiers bénéfices annuels de son histoire en 2020 grâce à la vente de crédits carbones aux autres constructeurs.

« Ces achats de crédits carbones permettent aux fabricants de véhicules plus polluants que la limite autorisée, de ne pas avoir à payer d’amende. Une pratique légale aux États-Unis. À l’opposé les constructeurs vertueux peuvent revendre leur surplus, c’est le cas de Tesla qui ne fait que de l’électrique, ainsi pour chaque véhicule vendu l’entreprise gagne des crédits qu’elle peut revendre aux autres constructeurs.

Or ils sont de moins en moins nombreux à en avoir besoin. Carlos Tavarez, le PDG de Stellantis, qui regroupe des marques comme Peugeot, Fiat ou Chrysler, a déclaré ce mois-ci au Point que le groupe pense atteindre ses objectifs en matière d’émissions de dioxyde de carbone en 2021 sans les crédits environnementaux achetés à Tesla ».

Et Mickael Burry de calculer que sans eux, le groupe californien repasserait gravement dans le rouge.

Mieux vaut sans doute attendre pour rentrer sur le titre TESLA…

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae